366#LAB

FRANCE – Sud Ouest répond au RGPD par la blockchain 26.06.2018

Depuis la mise en place du RGPD (Règlement général sur la protection des données), le consentement des internautes doit être conservé et accessible. Le groupe Sud Ouest a choisi de s’appuyer sur la blockchain pour le gérer, une innovation technique créée avec InBlocks, start-up accélérée par Sud-Ouest au sein de son programme Théophraste.

Non modifiable et infalsifiable, la preuve de consentement est ainsi stockée de manière transparente et peut être accessible à tout le monde, notamment au régulateur. Guillaume Vasse, Directeur du Développement Numérique et du Marketing du groupe se félicite de cette innovation et y voit le début de plusieurs innovations. «Le consentement est à la base de tout», remarque-t-il, surtout dans le secteur publicitaire. Il a répondu à nos questions.
 
Le groupe Sud Ouest s’est récemment mis en conformité avec le RGPD d’une façon originale, en s’appuyant sur la blockchain. Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de ce développement ?
Le Groupe Sud Ouest a développé sa propre CMP (plateforme de gestion du consentement). Schématiquement nous recueillons le consentement des internautes sur quatre grandes catégories de cookies : essentiels, fonctionnels, analytiques et publicitaires. Les cookies dits “essentiels” sont obligatoires. C’est par exemple sur un cookie “essentiel” qu’est stocké le consentement des autres catégories de cookies. Les consentements sont ensuite chiffrés et stockés dans une base de données.
C’est à ce stade qu’intervient la blockchain : le consentement est stocké intégralement dans une blockchain privée, et ce sont les traces des écritures des différents consentements qui sont répliquées dans une blockchain publique, en l’occurence Ethereum. On conjugue ainsi la sécurité du stockage et la transparence du registre distribué public.
 
Y a-t-il à votre connaissance d’autres médias dans le monde ayant fait appel à la blockchain pour assurer la privacy de leurs internautes ?
A ma connaissance ce type d’application de la blockchain est unique. Des écosystèmes média complets intégrant l’identification existent mais notre démarche a surtout consisté à nous placer dans une démarche de test and learn vis-à-vis d’une technologie encore assez neuve. Nous nous sommes appuyés sur le savoir-faire de la startup Inblocks qui est accélérée dans notre programme d’accompagnement Théophraste. Avec eux nous avons construit un use case qui correspondait à un besoin immédiat.
 
Le Groupe Sud Ouest a-t-il réfléchi à d’autres usages de la blockchain ?
L’intérêt de commencer par le consentement, c’est qu’il est à la base de tout. Si l’on réfléchit en termes de grandes familles de monétisation, on peut imaginer par exemple côté publicité que le whitelisting d’un site dans la chaîne programmatique s’appuie sur un consentement blockchainé. Nous regardons ainsi avec intérêt l’initiative Adchain Registery qui pourrait remplacer à terme le protocole ads.txt et, pourquoi pas, intégrer le consentement.
Côté ventes digitales, il y a également des applications possibles en termes de micro-paiement ou de programmes de fidélisation. Sur un autre registre, des initiatives sont en train de voir le jour autour de l’authentification des contenus et de la lutte contre les fake news, comme par exemple po.et, fondée par Jarrod Dicker qui a quitté le Washington Post pour développer cette start-up. Les applications de la blockchain sont multiples, il faut rester en veille active sur le sujet.
 

17/09
Alice Coffin@alicecoffin
L’année dernière à même époque je traquais,chaque jour, les minces traces de footballeuses dans la PQR.(Etude… https://t.co/Vkb2DXbvgb
18/09
Club des Annonceurs@Club_Annonceurs
#CannesAcademy Ce soir, George Wyndham, Staff Writer @contagious magazine, présentera #CannesDeconstructed: une lec… https://t.co/N8c7epaoQy
18/09
Résumé des tendances créatives par @contagious ou comment les thèmes d’engagement societal envahissent la communica… https://t.co/gEYbYSp9Ry
18/09
L’engagement, sujet majeur de la création publicitaire. Quand la com rencontre (enfin?) les citoyens en même temps… https://t.co/derBs4W7Kj
18/09
AACC Live@AACClive
« Il me semble qu’il y a une prise de conscience plus engageante des publicitaires que l’année dernière » conclut… https://t.co/e7CkcruqaA
18/09
bertrand espitalier@bertrand2007
👊 #CannesAcademy juste derrière #LIVPSG https://t.co/L5MdbVljEY
18/09
la Réclame@laReclame
Les prédictions de @contagious pour les prochains #CannesLions : - La mort du mobile - L’IA sera beaucoup plus pré… https://t.co/d7S0BSSe2R
19/09
Jean Allary 💬✖️@jeanallary
une étude superbe de la PQR @366communities pour mieux comprendre notre belle France https://t.co/2QfZuOSoxc https://t.co/8VwLWhasPx
19/09
Retour sur la 3e édition de la #CannesAcademy en photos ici avec @GettyImages_fr : https://t.co/efHyTaSNHG https://t.co/sANhiuuCQW
20/09
OFFREMEDIA@Offremedia
#Audience #Presse #Digital Audience marques de presse : le top 20 avec notamment @366communities @Le_Figaro… https://t.co/qPJZVsIRK5
20/09
ACPM@ACPMFrance
#ONEGlobal 2018 V3 : Top 20 des marques de #Presse https://t.co/1ubBVUfeYV
20/09
Patricia Panzani@PatriciaPanzani
97% de la population française déclare lire la presse chaque mois soit 51.1 millions de lecteurs. Tous les résulta… https://t.co/e7ebkJDndK
21/09
Jean Luc Chetrit@JLChetrit
Très heureux de recevoir @366communities Les Rencontres Medias de @UDA_annonceurs qui participent activement au programme #audace2020!
22/09
Francis Gaunand 🌐@FrancisGaunand
L'info locale, toujours et encore ! Etude sur le rapport des Français aux médias #PQR #PHR #Presse @UPREG_… https://t.co/cIqz7ulofL