366#LAB

FRANCE – Sud Ouest répond au RGPD par la blockchain 26.06.2018

Depuis la mise en place du RGPD (Règlement général sur la protection des données), le consentement des internautes doit être conservé et accessible. Le groupe Sud Ouest a choisi de s’appuyer sur la blockchain pour le gérer, une innovation technique créée avec InBlocks, start-up accélérée par Sud-Ouest au sein de son programme Théophraste.

Non modifiable et infalsifiable, la preuve de consentement est ainsi stockée de manière transparente et peut être accessible à tout le monde, notamment au régulateur. Guillaume Vasse, Directeur du Développement Numérique et du Marketing du groupe se félicite de cette innovation et y voit le début de plusieurs innovations. «Le consentement est à la base de tout», remarque-t-il, surtout dans le secteur publicitaire. Il a répondu à nos questions.
 
Le groupe Sud Ouest s’est récemment mis en conformité avec le RGPD d’une façon originale, en s’appuyant sur la blockchain. Pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de ce développement ?
Le Groupe Sud Ouest a développé sa propre CMP (plateforme de gestion du consentement). Schématiquement nous recueillons le consentement des internautes sur quatre grandes catégories de cookies : essentiels, fonctionnels, analytiques et publicitaires. Les cookies dits “essentiels” sont obligatoires. C’est par exemple sur un cookie “essentiel” qu’est stocké le consentement des autres catégories de cookies. Les consentements sont ensuite chiffrés et stockés dans une base de données.
C’est à ce stade qu’intervient la blockchain : le consentement est stocké intégralement dans une blockchain privée, et ce sont les traces des écritures des différents consentements qui sont répliquées dans une blockchain publique, en l’occurence Ethereum. On conjugue ainsi la sécurité du stockage et la transparence du registre distribué public.
 
Y a-t-il à votre connaissance d’autres médias dans le monde ayant fait appel à la blockchain pour assurer la privacy de leurs internautes ?
A ma connaissance ce type d’application de la blockchain est unique. Des écosystèmes média complets intégrant l’identification existent mais notre démarche a surtout consisté à nous placer dans une démarche de test and learn vis-à-vis d’une technologie encore assez neuve. Nous nous sommes appuyés sur le savoir-faire de la startup Inblocks qui est accélérée dans notre programme d’accompagnement Théophraste. Avec eux nous avons construit un use case qui correspondait à un besoin immédiat.
 
Le Groupe Sud Ouest a-t-il réfléchi à d’autres usages de la blockchain ?
L’intérêt de commencer par le consentement, c’est qu’il est à la base de tout. Si l’on réfléchit en termes de grandes familles de monétisation, on peut imaginer par exemple côté publicité que le whitelisting d’un site dans la chaîne programmatique s’appuie sur un consentement blockchainé. Nous regardons ainsi avec intérêt l’initiative Adchain Registery qui pourrait remplacer à terme le protocole ads.txt et, pourquoi pas, intégrer le consentement.
Côté ventes digitales, il y a également des applications possibles en termes de micro-paiement ou de programmes de fidélisation. Sur un autre registre, des initiatives sont en train de voir le jour autour de l’authentification des contenus et de la lutte contre les fake news, comme par exemple po.et, fondée par Jarrod Dicker qui a quitté le Washington Post pour développer cette start-up. Les applications de la blockchain sont multiples, il faut rester en veille active sur le sujet.
 

2/04
Le Henderson Daily Dispatch s'associe avec une fondation locale pour créer Student Spotlight, une initiative en l'honneur des élèves de sa région.
2/04
Au Canada, deux quotidiens ont ouvert leurs espaces publicitaires et éditoriaux à des associations relogeant des sans-abris.
2/04
Le Berliner Morgenpost transforme les cotes de popularité politiques en musique 🎶 !
2/04
Pour soutenir la liberté de la presse, des quotidiens allemands modifient leurs polices de caractères et adoptent celles de journaux censurés partout dans le monde.
3/04
Ce soir, 366 rencontre Tradelab pour le 8ème match de la Programmatic Urban League !
5/04
À l’occasion du Superbowl, le Washington Post met en valeur le travail des journalistes et honore ceux qui sont disparus.
5/04
24sata, quotidien croate, met à l'honneur les disparus de la guerre de 1991 à 1995 en Croatie dans la campagne “Gone, but not forgotten”.
5/04
À l’occasion de la Coupe du Monde de Football, le quotidien péruvien El Comercio a interrogé ses lecteurs sur leur vision du Pérou du futur.
9/04
La géolocalisation en publicité digitale, comment ça marche ? Retrouvez 366, l'IAB France, Adventori et Programmatique Marketing autour d'une émission spéciale géolocalisation de The Programmatic Society.
18/04
Au-delà du business, il faut que les entreprises portent des projets sociétaux et environnementaux pour embarquer l… https://t.co/0NJLl8NeIl
18/04
Kévin Sdrigotti@ksdrigotti
Excellente définition : « Le journalisme c’est communiquer quelque chose que les individus n’attendent pas » @AuroreDomont #CaMarque2019
18/04
Mediaperformances@mediaperforman
@fxapostolo le vrac, ça va se faire et il faut trouver le bon business model #Sustainability #camarque2019
18/04
Marc Leprat @ViewpayTv@mleprat
La pub servicielle et respecteuse des internautes est aussi bcp plus efficace selon @Allianz et @ViewPayTv.… https://t.co/Wmi8rtsyAh
18/04
Les réseaux sociaux, c’est le pire et le meilleur. C’est un indicateur mais en aucun cas un facteur de doute pour l… https://t.co/sj2RD2jIeN
18/04
L’écosystème est déterminant : @tf1pub observe + 27% de mémorisation et + 30% d’agrément pour la publicité lorsqu’e… https://t.co/uuT8oIybEw
18/04
Gildas Bonnel@GildasBonnel
L'UDA change de nom et devient l’Union des Marques ! Belle annonce à l’événement #camarque2019 bravo ⁦… https://t.co/47KCNVAw38
18/04
Laurent MICHEL@laurent_insign
@UDA devient UDM (union des marques). C’est vrai qu’annonceur, ça devenait désuet #camarque2019
19/04
SRI@SRI_France
#DigitalAdTrust en 2 mins ! Une animation #flash signée @366communities qui revient sur l'histoire du #label et de… https://t.co/q6Bu5Q86fo
23/04
Dans quels médias les Français ont-ils le plus confiance ? Avec Kantar, 366 décrypte le rapport des Français aux médias dans MEDIA RATING. L'étude complète ici : http://www.366.fr/lab/media-rating/
23/04
Dans quels médias les Français ont-ils le plus confiance ? Avec @KantarTNS, 366 décrypte le rapport des Français au… https://t.co/psMhYulJLl