Newsletter

Correspondances Locales #35 07.05.2020

Pour recevoir la newsletter, inscrivez-vous ici.

.

Correspondances Locales #35 (07/05/2020)

.
.
.
..

Les rédactions de la PQR sont « au front » depuis le début du confinement dans des conditions souvent très difficiles. 366 vous propose de rencontrer régulièrement les acteurs de ces rédactions en première ligne de l’information et des solidarités locales. 

.

GUY ABONNENC, RÉDACTEUR EN CHEF, LE DAUPHINE LIBÉRÉ 

.

..

Quelles sont les principales initiatives solidaires prises par le journal depuis le début du confinement ?

.

Nous avons mis en place, dès le début de la crise, un service d’aide aux lecteurs à base d’informations pratiques : tout ce qui pouvait contribuer à rendre service à la population, notamment sous la forme d’un traitement web de type live 7 jours sur 7, en temps réel, pour chacun des départements de notre zone de diffusion. Nous avons également accompagné nos communautés de lecteurs en mettant sur pied une cellule fact-checking / réponses lecteurs composée de 4 journalistes. Cette cellule a eu pour mission de développer l’interactivité et apporter des réponses, sur le web. Sur le papier, comme plusieurs de nos confrères nous avons publié les attestations à découper, renforcé les pages jeux et loisirs par temps de confinement et publié chaque jour une page spéciale destinée aux enfants.

.

Vis-à-vis des rédactions, quel est le mot d’ordre sur le traitement de l’actualité ?

.

Nous avons priorisé, dans nos modes de traitement, le journalisme de solution et tout ce qui pouvait contribuer positivement à aider la population à s’y retrouver et à ne pas sombrer dans l’angoisse. C’est un point important car, dans cette période anxiogène, le journal a retrouvé sa place de lien social indispensable, utile et rassurant. Nous avons par ailleurs cherché à développer l’enquête en mettant en place dès le début de la crise une cellule d’investigation composée d’une dizaine de journalistes. L’objectif de cette cellule a été de révéler et de dire à l’opinion et à nos lecteurs la vérité sur l’évolution de l’épidémie sur notre zone de couverture et ses conséquences, à un moment où il fallait produire un journalisme de qualité face aux rumeurs et aux fake news circulant sur les réseaux sociaux.

.

Dans le contexte actuel comment réagissez-vous pour continuer à diffuser le journal ?

.

Face à la réduction soudaine de l’activité associative, économique, sportive, culturelle ou festive, nous avons dû adapter la voilure du journal papier en passant, sur les huit départements de notre zone de diffusion, de 27 à 9 éditions locales imprimées sur une seule rotative au lieu de deux habituellement, tout en conservant le même tirage global. Parallèlement nous avons intensifié notre flux d’informations sur le web. Nous pouvons mettre en avant et remercier tous ceux qui sont restés mobilisés pour sortir le journal dans cette période difficile : les journalistes, les correspondants, les personnels administratifs et techniques, les rotativistes, les transporteurs, les colporteurs de presse et les marchands de journaux. Bref, toute la chaîne humaine qui a permis à notre journal de sortir et d’être mis à la disposition des lecteurs, sept jours sur 7.

.

La lecture numérique explose ; quelles sont les progressions les plus marquantes (abonnements, PDF, sites et applis) ?

.

Nous avons enregistré une hausse significative des abonnements papier et très forte des abonnements numériques. Parallèlement, l’audience web a fait un bond considérable. Nous sommes ainsi passé d’une moyenne de 3 millions de pages vues et 1 million de visites par jour à environ 5 millions de PV et 1,5 million de visites.

.

Pour finir, avez-vous un message d’espoir ou une vision positive à nous partager ?

.

Nous avons eu ce sentiment partagé de l’importance du lien social que représentait le journal aux yeux de nos lecteurs. L’opinion découvrant ou redécouvrant que l’information de proximité était également un bien de première nécessité. Nous avons reçu de très nombreux messages de remerciements et d’encouragements. Dans cette période difficile, nous avons éprouvé et partagé avec nos lecteurs cette nécessité quotidienne de délivrer une information fiable, utile et nécessaire pour garder des repères dans un monde déboussolé.

..
.
..

Le baromètre « Les Français en confinement » réalisé par 366 avec Kantar fait depuis le 20 Mars le point sur le quotidien des Français. Retrouvez ci-dessous des extraits de la neuvième vague du baromètre.

Jeudi 7 mai, veille de weekend prolongé, nous vous invitons comme d’habitude avant le repos de fin de semaine à faire un point sur les activités des Français en confinement. Regarder la TV, des films ou des vidéos et lire, sont les activités en hausse cette semaine dans le quotidien des Français. Dans leur nouvel emploi du temps, les Français ont ancré des habitudes nouvelles dont certaines se renforcent. Ainsi, la lecture connait un petit boost sur la dernière semaine et est désormais la 4ème activité des Français confinés, qui concerne 40% d’entre eux (+3 points vs S17).

.

..

..
Des activités phares qui ont d’ailleurs généré chez les Français des abonnements spécifiques sur cette période de confinement : 11% des français ont ainsi pris un abonnement à de nouveaux services depuis le début du confinement.

..

..

..

..

LA COMMUNICATION PUBLICITAIRE DE PLUS EN PLUS PERÇUE COMME UNE CONTRIBUTION POSITIVE A LA SOCIETE

63% des Français pensent que les marques doivent poursuivre une communication publicitaire aujourd’hui : un résultat en progression de 7 points vs semaine passée (S17). Garder le lien et maintenir l’attachement de leurs clients, un enjeu de taille pour les marques en période de confinement mais une attente prioritaire des Français qui déclarent être rassurés par les prises de parole des marques dans la situation actuelle mais aussi intéressés de savoir ce qu’elles entreprennent en matière d’initiatives solidaires pendant cette période de crise. Véritables acteurs de notre société, les marques doivent en effet, selon les Français, apporter leur écot à l’effort commun et soutenir l’économie dans cette période compliquée.

..

..

..

DES ATTENTES D’ENGAGEMENTS CONCRETS ET SOLIDAIRES

Perçues comme des acteurs du changement positif, les actions solidaires des marques n’en sont que plus attendues. Ainsi, mettre à disposition ses infrastructures ou chaînes de production (30%), soutenir la recherche (18%) ou encore adapter les lieux de vente aux mesures d’hygiène (24%) sont autant d’initiatives de marques attendues par les Français aujourd’hui. Prévention, conseil, information ou divertissement, le contenu de marque peut apporter de nombreux bénéfices dans un contexte exceptionnel comme celui que nous vivons. Chaque jour de nouvelles démonstrations de solidarité s’annoncent dans les médias. Et pour 69% des Français, ces communications font évoluer l’image qu’ils ont de ces marques engagées.

..
..
..
..
Les résultats complets des différentes vagues sont téléchargeables ici : https://www.366.fr/366/17776/
..
..
..
..
Notre baromètre met en évidence les attentes et nouvelles habitudes liées aux loisirs. La PQR y répond au travers d’articles, dossiers, conseils, tutoriels et initiatives pédagogiques pour tous, mais aussi au travers d’informations servicielles.

..

DNA & L’ALSACE 

.

Les DNA et L’Alsace continuent de proposer, jusqu’à la fin de cette période de confinement, des recettes ludiques expliquées en vidéo. Pour ce week-end, le titre vous invite à suivre les conseils de Vanessa Meyer pour réaliser un délicieux gâteau au Nutella.

.

..

.

.

L’Est Républicain 

.

L’Est Républicain continue de faire bouger ses lecteurs grâce à des séances de sports quotidiennes. Qu’elles soient réalisées par des adultes, ou plus original encore, par des enfants, le titre met un point d’honneur à ce que les internautes maintiennent leur bonne santé physique. Cette semaine, retrouvez la 12ème séance de Quentin et Eliot, 2 élèves lorrains visiblement passionnés par le fitness. Et c’est tout en pédagogie qu’ils nous expliquent quelques exercices d’endurance et de “pliométrie” à réaliser en intérieur ou extérieur.

.

.

.

.
.

Le Dauphiné Libéré 

Dans le cadre du programme “Nation Apprenante” le Dauphiné Libéré propose un tuto comptine en langue des signes. Plus qu’une simple activité, la langue des signes semble être davantage innée pour les enfants et leur permet, en plus d’être ludique, d’exprimer plus clairement leurs besoins et sentiments. Une jolie initiative inclusive que nous présente le quotidien.

.

.

 


Nice Matin 

Vous avez du mal à faire vos courses dans les grandes enseignes pendant le confinement ? Votre restaurant préféré vous manque ? Nice Matin réalise pour ses lecteurs un grand annuaire de la livraison à domicile dans les Alpes-Maritimes. Pour rappel, la décision finale sur les dates et modalités de déconfinement sera rendue à la fin du mois de mai.

.–


La Dépêche du Midi 
Mariages, naissances, baptêmes, décès… Nombreuses sont les célébrations familiales qui ne peuvent plus réunir tous les membres d’une famille, ainsi que les amis. L’Agence, filiale du Groupe la Dépêche propose un service de réunion numérique dédié à ces événements et annonce la mise en place d’un nouveau partenariat avec Précom sur la mise en place d’une plateforme de streaming https://la-ceremonie.fr/ pour assister aux cérémonies familiales à distance.

Sud Ouest 

Sud Ouest répond aux internautes concernant la prochaine phase de déconfinement et son effet sur les tout-petits. Les enfants, sujets au stress, ont besoin d’être accompagnés lors de ce lent retour à la normale. Retrouvez tous les éléments de réponses dans ce dossier.

.


DNA 

Les Dernières Nouvelles d’Alsace interrogent Lucie, couturière strasbourgeoise pour Louis Vuitton, afin de permettre aux lecteurs de réaliser facilement des masques “maison” en prévision du 11 mai prochain. La jeune femme propose ainsi ses talents aux internautes via la réalisation d’un patron dans un tutoriel vidéo

 

.


La Montagne  

Les masques ne sont utiles que s’ils sont correctement portés. A quelques jours du déconfinement, La Montagne propose aux internautes une série de conseils délivrés par un médecin du CHU de Clermont-Ferrand sur la manière dont positionner ces protection sur son visage, comment les entretenir, les stocker ou encore les nettoyer.

.

.

Après ses conseils sur « comment bien porter un masque », La Montagne se penche également sur le cas des gants en plastique, utiles aux professionnels, mais pas forcément pour le grand public. Malgré leur aspect « rassurant », le titre avertit ses lecteurs sur les pièges à éviter.

.

.


La Voix du Nord 

Idem pour la VDN qui donne à ses lecteurs des éléments de réponse sur le sujet grâce à la série “Raphaëlle répond à vos questions”. Comment bien porter son masque ? Comment l’entretenir  ? Comment éviter la buée sur les lunettes ? L’un des médecins du collectif #StopPostillons nous explique ces quelques astuces en vidéo.

.

.

Après presque deux mois et demi de confinement l’évolution des audiences mensuelles des sites et applications de PQR montre un phénomène rare de maintien à un niveau exceptionnel des audiences, au-delà du pic de surconsommation de l’information intervenu mi-mars. A fin avril, le niveau des visites cumulées de la PQR est toujours supérieur de 88% au niveau observé au cours du mois d’Avril 2019 avec un volume cumulé sur ce dernier mois de 704 millions de visites.
Dans le détail, on voit que la semaine 18 (du 27 avril au 3 mai) amorce même une remonté de l’audience numérique de la PQR, aussi bien en valeur absolue qu’en pourcentage (+72% vs +62% la semaine précédente). Cette semaine, où le gouvernement amenait des précisions sur les modalités du déconfinement a visiblement suscité une augmentation encore plus forte du besoin d’information, notamment de proximité compte tenu des spécificités locales de la reprise d’activité post 11 mai.

.

 

L’audience des sites et apps de PQR remonte à 159 millions de visites en semaine 18.

.

Sources : AT Internet & GA 360

.

Le point sur la diffusion print :

 

.

 

..

Stéphane Delaporte
Directeur Général
06 77 71 78 62
stephane.delaporte@366.fr

Luc Vignon
DGA en charge de la Transformation Digitale
01 80 48 92 78 (transfert vers mobile)
luc.vignon@366.fr

Line Gasparini
DGA Commerce
06 85 82 80 61
line.gasparini@366.fr

Bruno Ricard
DGA Marketing, Etudes et Communication
06 62 04 03 12
bruno.ricard@366.fr

.

Contact Presse :

Gaëlle Di Blasi
Responsable communication
06 12 23 20 45
gaelle.diblasi@366.fr

.

15/09
C’est parti pour le #StrategiesSummit, le rendez-vous de rentrée de @Strategies qui cette année parle avec l’accent… https://t.co/ZwHiM0jUhZ
16/09
[CORRESPONDANCES LOCALES #92] 39% des Français déclarent avoir régulièrement recours à des app de Fact Checking✅… https://t.co/XAWngvPyrN
23/09
One Next Influence : présentation des résultats de la deuxième édition de cette étude de l’@ACPMFrance Conférence… https://t.co/1wzK6WPzon
23/09
[CHIFFRE DU JOUR] 54% des Français pensent avoir modifié, depuis le début de la crise sanitaire, leurs comportemen… https://t.co/QsoEXmyRfe
24/09
OFFREMEDIA (Adwanted Group)@Offremedia
#Contenu #Annonceur #Vidéo Une campagne vidéo en ligne de @GroupeGroupama pour valoriser les gestes de premiers sec… https://t.co/J8bIh7KON0
24/09
OFFREMEDIA (Adwanted Group)@Offremedia
#Audience #Presse #Cible OneNext Influence @ACPMFrance : PQR 66 @366communities, @Le_Figaro et @lemondefr en tête d… https://t.co/bRqCV3TP6Z
7/10
[CORRESPONDANCES LOCALES #95] 48% des Français déclarent faire plus attention à leurs proches depuis la crise san… https://t.co/Qa8QAMbPkT