Newsletter

Correspondances Locales #21 16.04.2020

.

Pour recevoir la newsletter, inscrivez-vous ici.

.

Correspondances Locales #21 (16/04/2020)

.

..

Les rédactions de la PQR sont « au front » depuis le début du confinement dans des conditions souvent très difficiles. 366 vous propose de rencontrer régulièrement les acteurs de ces rédactions en première ligne de l’information et des solidarités locales.
OLIVIER CHAPELLE, REDACTEUR EN CHEF DE L’ALSACE 

.

.

Quelles sont les principales initiatives solidaires prises par le journal depuis le début du confinement ?

.

Nous avons plus que jamais cherché à remplir notre rôle, comme tout journal de PQR, de lien social en créant de la relation entre les habitants de notre région et en mettant en avant les initiatives permettant à chacun de mieux vivre cette crise. Notre territoire a été très tôt affecté par le coronavirus – notre rédaction mulhousienne a sans doute été la plus touchée de France, avec la moitié de l’effectif qui a présenté tous les symptômes du covid-19 – et nous avons très vite tenté de répondre avec nos confrères strasbourgeois des DNA à toutes les questions que se posait la population. Autre volet primordial, traité aussi bien au niveau local que par le bureau parisien du groupe Ebra : tordre le cou aux fake news et aux rumeurs, si nombreuses en situation de crise.

.

Vis-à-vis des rédactions, quel est le mot d’ordre sur le traitement de l’actualité ?

.

Le premier mot d’ordre, c’est « protégez-vous » ! Rédactionnellement, au-delà de la couverture dense de l’actualité – installation d’un hôpital militaire à Mulhouse, visite d’Emmanuel Macron, fermeture des frontières, couvre-feu… – nous privilégions tout ce qui permet aux gens de mieux vivre le confinement, avec beaucoup d’informations pratiques et une mise en avant systématique des informations positives dont les lecteurs ont bien besoin. Nous avons aussi régulièrement rendu hommage à ceux qui sont en première ligne, personnel soignant, mais aussi pompiers, ambulanciers, policiers et gendarmes, par une série de portraits et de témoignages.

.

Dans le contexte actuel, comment réagissez-vous pour continuer à diffuser le journal ?

.

En Alsace, nous avons la chance d’avoir un lectorat principalement abonné et un exceptionnel réseau de porteurs, que les règles de confinement n’empêchent pas de livrer au quotidien, avant 7h du matin, les journaux dans les boîtes aux lettres. C’est d’ailleurs impressionnant de voir à quel point nos lecteurs nous remercient pour ce portage qui les rassure et leur assure un contact permanent avec leur environnement local malgré le confinement.

.

La lecture numérique explose ; quelles sont les progressions les plus marquantes (abonnements, PDF, sites et applis) ?

.

A partir du 16 mars, nous avons connu une hausse spectaculaire de notre offre d’abonnement premium, qui donne accès à tout le contenu du site et à toutes les éditions du journal numérique au format liseuse, y compris notre édition du soir. Par ailleurs l’audience du site est en progression très forte avec +150% de visites pour L’Alsace par rapport à 2019.

.

Pour finir, avez-vous un message d’espoir ou une vision positive à nous partager ?

.

Les difficultés actuelles ont poussé les rédactions à repenser leur organisation et à reprendre la main sur le contenu, hors du confort de l’agenda. Elles ont aussi entériné la mutation vers le numérique. Ces changements durables sont porteurs d’espoir pour un journal d’après coronavirus plus réactif, plus proche des lecteurs – print ou digitaux – et plus inventif.

.

..

Le Courrier Picard 

Plus de 1000 journaux par jour offerts aux aînés. Les conseils départementaux de la Somme et de l’Oise s’associent au Courrier picard pour lancer l’opération « Un journal pour un sourire ». Concrètement, plus d’une centaine d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes et d’hôpitaux reçoivent désormais une dizaine d’exemplaires du Courrier picard chaque jour. Avec les Départements, le Courrier Picard cherche à rompre l’isolement des personnes âgées, privées de visite par la lutte contre la propagation du Covid-19.

.

.

Paris Normandie 

Une des principales préoccupations des Français est simple : où s’approvisionner et comment soutenir au quotidien l’économie locale et les commerces de proximitéParis Normandie recense des cartes accessibles gratuitement afin d’aider ses lecteurs à trouver des artisans et des commerces de première nécessité ouverts.

.

.
Le Progrès 

Il y a bien sûr les soignants, en première ligne et soumis à rude épreuve. Mais ils ne sont pas les seuls. Alors que la consigne est plus que jamais de rester à la maison, certains travailleurs doivent continuer de sortir. Ces héros du quotidien sont caissiers, conducteurs, postiers, pharmaciens, éboueurs… Le Progrès leur rend hommage à travers des portraits quotidiens.

.

..

La Voix du Nord 

Les violences conjugales se révèlent être l’une des lourdes conséquences de ce confinement. Les statistiques explosent et les appels au 3919 se multiplient. Pour lutter contre cette terrible réalité, la Voix du Nord se mobilise et informe ses lecteurs des meilleurs gestes et réactions à adopter s’ils sont témoins ou victimes de ces violences du quotidien. Le titre rappelle également les numéros d’urgence à contacter en cas de danger.

.

.

Ouest France 

Le quotidien Rennais a publié la page ci-dessous dans l’ensemble des titres du groupe Sipa/Ouest-France comme 11 autres grands journaux européens attachés au projet et aux valeurs européennes. « Ce moment inédit et grave que vit le monde entier doit être un catalyseur de sa relance ».

.

.

Le Télégramme 

Emmanuel Macron l’a annoncé lundi soir : en l’état actuel des connaissances, la reprise des cours, ce sera le 11 mai. Mais dans quelles conditions, avec quel dispositif ? Six réponses simples à six questions que tout le monde se pose. Le Télégramme répond en vidéo.

.

.

Nice Matin 

Nice Matin invite ses lecteurs à poser leurs questions suite à l’allocution du Président de la République lundi soir. Beaucoup d’interrogation subsistent face à son discours teinté d’espoir. Les écoles vont-elles réellement rouvrir le 11 mai ? Quand les restaurants, cafés et bars pourront-ils a nouveau accueillir du monde ? Serons-nous testés et vaccinés ? Les réponses par les journalistes du titre.

.

.

Paris Normandie 

Découvrez l’émission « Lignes Ouvertes », dédiée à la crise sanitaire du coronavirus, à suivre en direct, du lundi au vendredi, de 12 h à 12 h 45 sur la chaîne Paris Normandie – et rendez-vous tous les jours sur leur page Facebook, où les lecteurs peuvent directement intervenir afin de poser leurs questions.

.

.
Lu dans Nice Matin 

On peut être footballeur et citoyen, jeune et penser aux aînés, célèbre et discret. Le footballeur champion du monde Patrick Vieira, coach de l’OGC Nice, a ainsi offert 250 tablettes aux 250 résidents des quatre Ehpad publics de la ville de Nice. Une tablette pour chacune et chacun, donc un outil pour aider des personnes âgées confinées dans leur chambre à échanger en visioconférence avec leurs proches. Ce n’est pas une gageure, ce procédé s’est généralisé à de nombreux Ehpad en France depuis le début de l’épidémie, et semble-t-il avec un grand succès. Patrick Vieira, dont le geste a été rendu public par Christian Estrosi, ajoute à toutes les initiatives qui se font jour depuis le début de la crise un acte de bienveillance au profit d’un public particulièrement fragile. Limiter l’isolement, faciliter le confinement : droit au but, une jolie manière de joindre l’utile à l’agréable.

.

..

6ème vague du baromètre 366/Kantar « Les Français en confinement ».

La sixième vague du baromètre « Les Français en confinement » réalisée par 366 avec Kantar fait le point sur le quotidien des Français, leurs activités domestiques et leurs habitudes de consommation, forcément chamboulées par la vie en confinement.

.

4ème SEMAINE : LES JEUNES ET LE REGAIN DE LA LECTURE

.

Prendre des nouvelles de ses proches, regarder des films ou séries et suivre l’actualité : le trio de tête des activités davantage pratiquées par les Français en période de confinement reste inchangé. La lecture de la presse et le bénévolat affichent cette semaine des résultats en hausse.
Les Français ont en effet besoin d’évasion, de s’occuper l’esprit mais aussi d’être utiles : faute de pouvoir sortir à leur gré, ils investissent de nouvelles sphères, dont la lecture. S’ils sont 25% aujourd’hui à déclarer lire davantage de livres, ils sont 29% chez les 18-34 ans avec une progression de 10 points vs notre 1er point de mesure (S13). Idem pour la lecture de la presse : si 19% des Français déclarent la lire davantage aujourd’hui, ils sont 23% à l’affirmer chez les 18-34 ans, soit un gap de 11 points vs S13.

.

.

Côté dépenses, après quatre semaines de confinement, les arbitrages de consommation effectués par les Français sont clairs : les dépenses pour les courses alimentaires ont progressé pour plus de 30% des Français et celles consacrées aux transports ont baissé pour près de 70% d’entre eux.
A noter qu’ils sont par ailleurs 8% à déclarer avoir contracté un abonnement à des biens ou services spécifiques sur les derniers jours (+3 points vs S15-1) : parmi ceux-là, 58% ont opté pour un service de streaming vidéo, soit une progression de 24 points par rapport à notre tout premier point de mesure (S13).

.

 

.Malgré cette période de confinement inédite, les Français ne semblent pas bousculer de façon drastique leurs habitudes de fréquentation des circuits d’achats : ainsi, pour faire leurs courses, ils se tournent prioritairement vers le magasin pour 70% d’entre eux et vers le drive, pour 20% d’entre eux.

.

DES FRANÇAIS DE PLUS EN PLUS FAVORABLES A LA COMMUNICATION DES MARQUES

.

51% des Français pensent que les marques doivent poursuivre une communication publicitaire aujourd’hui. Selon eux, les actions des marques intéressent et rassurent : elles sont indéniablement la preuve que ces marques sont à leurs côtés, en toutes circonstances, y compris dans ce quotidien bousculé par la crise du Coronavirus.
72% estiment d’ailleurs que les marques doivent communiquer sur leurs initiatives solidaires durant cette période de confinement et pour 67% des Français, ces communications peuvent faire évoluer l’image qu’ils ont de ces marques.

.

.

On notera aussi que 20% des Français attendent des marques qu’elles soutiennent financièrement la recherche / la santé (+4 points vs S15-1) et que 35% d’entre eux leur demandent de mettre à disposition leur chaine de production pour produire des biens de première nécessité qui font actuellement défaut : autrement dit, les Français leur demandent de participer à l’effort commun pour préserver la santé de tous.

.

.

Tous les résultats des différentes vagues sont téléchargeables ici :
https://www.366.fr/366/17776/

.

.
..

Après les premiers bilans à chaud, 366 vous propose de revenir sur l’évolution des audiences hebdomadaires sur les 15 premières semaines de l’année 2020. Cette vision plus granulaire et historique montre que la PQR avait déjà commencé à progresser fortement en audience dès la semaine 9 (semaine du 24 février) sous l’impulsion de la campagne des élections municipales. A cette séquence, suit une explosion des audiences au cours de la semaine 12 qui cumule les résultats du 1er tour et le démarrage du confinement.

.

.

Passé le pic d’audience lié aux premières anonces de cette situation inédite, l’audience reste à un niveau extraordinaire d’environ 175 millions de visites par semaine, c’est-à-dire plus de deux fois le nombre de visites enregistrées à la même période en 2019 (+102%).

.


Sources : AT Internet & GA 360

Le point sur la diffusion print :


.
.
Le secteur de la Grande Distribution ne fléchit pas dans sa communication. Plus que jamais importantes dans le quotidien des Français les enseignes multiplient les messages : assortiment, services, blocage des prix, drive et probablement le message le plus attendu par les Français, celui qui fait le jonction entre les besoins des familles et le soutien aux producteurs locaux.
.

.

Stéphane Delaporte
Directeur Général
06 77 71 78 62
stephane.delaporte@366.fr

Luc Vignon
DGA en charge de la Transformation Digitale
01 80 48 92 78 (transfert vers mobile)
luc.vignon@366.fr

Line Gasparini
DGA Commerce
06 85 82 80 61
line.gasparini@366.fr

Bruno Ricard
DGA Marketing, Etudes et Communication
06 62 04 03 12
bruno.ricard@366.fr

.

Contact Presse :

Gaëlle Di Blasi
Responsable communication
06 12 23 20 45
gaelle.diblasi@366.fr

.

9/09
[CORRESPONDANCES LOCALES #91] 62% des Français déclarent être d'accord avec la mise en place du pass sanitaire No… https://t.co/g5aXTSkqVZ
15/09
C’est parti pour le #StrategiesSummit, le rendez-vous de rentrée de @Strategies qui cette année parle avec l’accent… https://t.co/ZwHiM0jUhZ
16/09
[CORRESPONDANCES LOCALES #92] 39% des Français déclarent avoir régulièrement recours à des app de Fact Checking✅… https://t.co/XAWngvPyrN
23/09
One Next Influence : présentation des résultats de la deuxième édition de cette étude de l’@ACPMFrance Conférence… https://t.co/1wzK6WPzon
23/09
[CHIFFRE DU JOUR] 54% des Français pensent avoir modifié, depuis le début de la crise sanitaire, leurs comportemen… https://t.co/QsoEXmyRfe
24/09
OFFREMEDIA (Adwanted Group)@Offremedia
#Contenu #Annonceur #Vidéo Une campagne vidéo en ligne de @GroupeGroupama pour valoriser les gestes de premiers sec… https://t.co/J8bIh7KON0
24/09
OFFREMEDIA (Adwanted Group)@Offremedia
#Audience #Presse #Cible OneNext Influence @ACPMFrance : PQR 66 @366communities, @Le_Figaro et @lemondefr en tête d… https://t.co/bRqCV3TP6Z