Newsletter

Correspondances Locales #22 17.04.2020

.

Pour recevoir la newsletter, inscrivez-vous ici.

..

Correspondances Locales #22 (17/04/2020)

..

..

Les rédactions de la PQR sont « au front » depuis le début du confinement dans des conditions souvent très difficiles. 366 vous propose de rencontrer régulièrement les acteurs de ces rédactions en première ligne de l’information et des solidarités locales.
SOIZIC BOUJU, DIRECTRICE GENERALE, GROUPE CENTRE FRANCE 

.
.

Quelles sont les principales initiatives solidaires prises par le journal depuis le début du confinement ?

.

Notre souhait a été de renforcer notre rôle, d’offrir une visibilité à ceux qui en avaient besoin, de décupler notre présence et la confiance que nos lecteurs, annonceurs et audiences placent en nous. Pour cela, nous avons identifié des actions de soutien auprès des acteurs locaux, dans les treize départements de présence du groupe, par le biais des journaux, des sites éditoriaux ou encore des espaces dédiés sur le digital : mise en lien des producteurs locaux avec les consommateurs, guide pratique sur le Covid et les services locaux, forte valorisation des initiatives d’entraide, relais des mairies ou collectivités qui proposaient leurs services… Portés par le soutien incroyable et très émouvant de nos lecteurs, nous avons également pris la parole -et avons été entendus- pour convaincre la Poste de rétablir le service de distribution du courrier et de nos journaux tous les jours. Dans les territoires ruraux ou moins denses de la France, ce service est essentiel, c’est aussi un lien social que nos journaux incarnent et que nous n’avons pas voulu laisser se dégrader.  

.

Vis-à-vis des rédactions, quel est le mot d’ordre sur le traitement de l’actualité ?

.

Dès le début du confinement, nous avons fait évoluer nos contenus et nos offres, avec trois priorités pour développer la qualité du lien sur nos territoires qui couvrent 1/5ème de la France : informer sans ajouter d’anxiété, rendre service et être utiles à nos lecteurs et nos audiences, et enfin divertir en offrant des espaces d’évasion, de liens et de joie. Par exemple nous publions chaque jour l’attestation de déplacement dérogatoire, très appréciée des lecteurs qui ne sont pas équipés d’une imprimante à domicile.
Depuis le 18 mars, nous publions, dans l’ensemble de nos quotidiens un cahier central de huit pages en pensant à tous les âges de la famille, avec des sujets magazine et loisirs, des jeux, des coloriages, des conseils de films ou de dessins animés. Pour les plus grands, des conseils lecture, des découvertes musicales et, depuis peu, chaque jour, une chronique d’Alexandre Vialatte, chroniqueur emblématique de La Montagne. Sur les supports digitaux, des contenus dédiés ont également été produits : newsletter quotidienne spéciale coronavirus, formats vidéo innovants, guide pratique en ligne sur le coronavirus avec des réponses très concrètes aux questions que nous posent nos lecteurs.

.

Dans le contexte actuel, comment réagissez-vous pour continuer à diffuser le journal ?

.

Les mesures sanitaires que nous avons prises, dès le départ, pour protéger les équipes nous ont permis, jusqu’à maintenant, de continuer à préparer, réaliser, imprimer, diffuser et distribuer nos journaux (quotidiens et hebdomadaires). C’est une performance qu’il faut saluer et qui revient à l’ensemble des collaborateurs du groupe. Je dois dire que la mobilisation et la motivation des équipes est intacte, du télétravail à l’organisation de la production jusqu’à la distribution par nos porteurs munis de gants, tout le monde a tenu le choc, c’est un levier inestimable pour préparer le déconfinement et l’avenir.

.

La lecture numérique explose. Quelles sont les progressions les plus marquantes (abonnements, PDF, sites et applis) ?

.

La période du confinement confirme une très forte augmentation de la digitalisation de la lecture de nos contenus. Après des audiences en croissance déjà importante ces derniers mois grâce au traitement des élections municipales. Sur nos sites Internet et applications mobiles, nous avons eu, en mars, 40 millions de visites pour 95 millions de pages vues (+ 67%). Dans le même temps, la newsletter quotidienne spéciale Coronavirus (point sanitaire local, régional, national et international) connaît un taux d’ouverture et de lecture record, de plus de 70%. Les demandes d’abonnement en version PDF explosent elles aussi (+140% en mars).

.

Pour finir, avez-vous un message d’espoir, une vision positive à nous partager ?

.

J’en citerais deux. D’une part, la capacité d’adaptation des équipes du groupe, leur implication et leur esprit d’initiative qui sont, dans cette période, un formidable atout. Et un encouragement pour préparer l’après-crise. Et, d’autre part, le soutien inestimable et les messages de nos lecteurs et clients. Déposés sur les boîtes aux lettres à destination de nos porteurs, envoyés par mail à nos équipes, laissés dans les messageries de téléphone… leurs “mercis” font chaud au coeur. Ils sont révélateurs de la qualité du lien durable et singulier qui nous unit à eux. Et un moteur prodigieux pour continuer de s’améliorer, et mériter leur confiance.

.

..

La Voix du Nord 

Le quotidien nordiste continue de proposer différentes façons de se protéger en utilisant des fournitures domestiques : hier et aujourd’hui, le masque tissu sans couture et le masque à partir d’un T-shirt !

.

D’ailleurs, si le port du masque est désormais fortement recommandé, pour qu’il soit efficace, il faut bien le porter ! La Voix du Nord  vous donne également dix conseils pour bien le porter.
..

La Nouvelle République 

Opération Nation apprenante avec la Nouvelle République du Centre Ouest : le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et plusieurs médias audiovisuels et de la presse écrite se mobilisent pour proposer des programmes de qualité en lien avec les programmes scolaires. Les académies de Poitiers et d’Orléans-Tours se sont associées avec la Nouvelle République pour proposer chaque mercredi des activités pédagogiques et ludiques à destination des collégiens, des lycéens et de leurs familles. Chaque mercredi, des fiches d’exercices sont proposées dans le journal. Les corrections sont publiées le vendredi suivant.

.

.
.
Le Dauphiné Libéré 

En France, près d’un tiers des toxi-infections alimentaires surviennent au domicile. Pendant cette période de confinement où l’ensemble des repas sont pris à la maison, soyons vigilants. Voici les principaux conseils pour prévenir ces infections.

.

.
.
Lu dans La Provence 

Une chaîne Youtube animée par des professeurs de l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille propose tous les jours des séances de relaxation et de méditation gratuites. Créée en septembre 2017 à l’initiative du professeur Christophe Lançon, responsable du pôle de psychiatrie et d’addictologie des Hôpitaux de Marseille cette chaine visait prioritairement à « démocratiser la psychiatrie en rendant accessibles ses connaissances aux professionnels, aux étudiants, aux patients et au grand public », souligne la professeure Nathalie Parola. Mais depuis le déclenchement de la pandémie, elle a élargi son audience et boosté ses contenus jusqu’à passer la surmultipliée ces dernières semaines. « Nous avons observé chez nos patients habituels des angoisses morbides liées au confinement. Beaucoup rencontrent de grandes difficultés à gérer leur stress, à rythmer leur vie et leur sommeil, surtout ceux qui vivent seuls », relève cette docteure en psychologie de 41 ans. « De manière plus générale, les gens ont tendance à davantage ruminer des idées noires, ils sont nostalgiques, ils trient leurs photos et se raccrochent à des moments de bonheur dans le passé tant le futur est imprévisible… Vous avez par exemple remarqué que sur les réseaux sociaux, il y a un nouveau jeu qui consiste à poster ses photos d’enfance. Cela participe de la même logique ». Décor planté, l’équipe de « La Psychiatrie au soleil » a donc pris l’initiative de répondre à la sinistrose en proposant des directs tous les jours de 12 h à 13 h, y compris le week-end, en plus des 160 vidéos. « L’objectif, c’est que les gens puissent prendre du temps pour eux, du temps sur l’instant présent. Cela permet de faire un break, d’évacuer les pensées négatives. C’est un petit moment de bien-être, que l’on peut vivre tous ensemble.»

.

.

..

6ème vague du baromètre 366/Kantar « Les Français en confinement ».
 
La sixième vague du baromètre « Les Français en confinement » réalisée par 366 avec Kantar fait le point sur le quotidien des Français, dans lequel le travail a dorénavant une place à part.

.
 
Le Covid-19 bouleverse déjà et modifiera sans doute durablement le rapport des Français au travail. Ils doivent pour l’heure se réapproprier leurs conditions de travail mais cela ne se fait pas de façon homogène sur l’ensemble du territoire. A l’heure actuelle, on observe une France active au ralenti qui cherche à s’adapter à la crise : près de 40% des actifs sont en inactivité totale ou partielle selon notre baromètre.

Des chiffres qui cachent des disparités importantes selon les territoires : ainsi, 38% des actifs télé-travaillent en île de France vs 29% en région Ouest.


 
 
A noter par ailleurs que si le télétravail est toujours plébiscité par ceux qui le pratiquent aujourd’hui : 81% des Français en télétravail se déclarent satisfaits par rapport à sa mise en place. Même si le bureau, ou tout autre lieu de travail, commence à manquer aux « nouveaux » télétravailleurs. Là encore, des disparités par régions s’observent : 72% des télétravailleurs d’île de France déclarent que le « bureau leur manque » vs 52% en région Ouest.

Ne plus voir ses collègues mais aussi ne plus pouvoir sortir de chez soi, ce sont les deux raisons principales qui expliquent ces résultats, les Français redoutent l’isolement et le prolongement de la période de confinement inquiète.

 
LE PÉRIL ECONOMIQUE : LA SOURCE INQUIÉTUDE MAJEURE DES FRANÇAIS CONFINES
 
Plus les semaines passent, plus l’inquiétude monte chez les Français du fait d’un confinement qui s’éternise et met un peu plus en péril notre économie. Seul point positif : un esprit de solidarité toujours très présent.


 

Interrogés sur le terme qui résume le mieux leur état d’esprit actuel, c’est toujours « l’inquiétude » (34%) qui domine chez les Français, même s’ils affirment rester patients (21%) et calmes (15%).
Signe de cette capacité de résilience et d’adaptation, 91% des Français déclarent continuer à prendre soin d’eux pendant cette période de confinement, 72% en faisant d’abord attention à ce qu’ils mangent (+1 points vs S15-1) et 46% en s’habillant « en tenue de ville » au quotidien. Enfin, l’activité sportive motive encore 45% des Français malgré le durcissement des consignes de sortie dans plusieurs régions.

 
Une note conviviale pour finir : les Français sont soucieux, on l’a vu, de préserver le lien social avec leur entourage proche, de ne pas s’isoler, de continuer à vivre du mieux possible, et viennent donc grossir les rangs des adeptes du visio-apéro ! Ils sont désormais 23% (36% chez les 18-34 ans) à déclarer participer à des vidéos-apéros depuis qu’ils sont en confinement, une pratique en progression à +2 points vs S15-1.

.

Tous les résultats des différentes vagues sont téléchargeables ici :
https://www.366.fr/366/17776/

.
.
.
.
Groupe Centre France 

Les huit titres quotidiens et la filiale événementielle du groupe Centre France lancent un Radio-crochet confiné à la dimension du groupe. Les inscriptions au Radio-crochet Centre France seront ouvertes mardi 14 avril aux musiciens et chanteurs – amateurs, majeurs, en groupe ou solo, sans limite d’âge – résidant dans l’un des quinze départements de la zone d’édition des huit titres quotidiens du groupe Centre France. Les gagnants des huit zones / titres se confronteront en finale pour désigner le vainqueur de ce Radio-crochet Centre France en mai prochain.

.

.
Le Télégramme 

Les amateurs de BD bretons confinés vont se frotter les mains. A partir de lundi, 13 avril, et jusqu’au 5 juin, Le Télégramme diffusera en pré-publication exclusive le dernier né de la série des Spirou et Fantasio : “Spirou chez les Soviets”. Une exclusivité Le Télégramme, en partenariat avec les éditions Dupuis. Album 56 pages, parution en librairie le 29 mai.

.

.
La Dépêche 

La Dépêche propose à ses lecteurs de découvrir des images de nuit de la ville d’Agen, confinée, vide et impressionnante de calme.

.

.

.

.

Après les premiers bilans à chaud, 366 vous propose de revenir sur l’évolution des audiences hebdomadaires sur les 15 premières semaines de l’année 2020. Cette vision plus granulaire et historique montre que la PQR avait déjà commencé à progresser fortement en audience dès la semaine 9 (semaine du 24 février) sous l’impulsion de la campagne des élections municipales. A cette séquence, suit une explosion des audiences au cours de la semaine 12 qui cumule les résultats du 1er tour et le démarrage du confinement.

.

.

Passé le pic d’audience lié aux premières anonces de cette situation inédite, l’audience reste à un niveau extraordinaire d’environ 175 millions de visites par semaine, c’est-à-dire plus de deux fois le nombre de visites enregistrées à la même période en 2019 (+102%).

.


Sources : AT Internet & GA 360

.

Le point sur la diffusion print :


.
.
Le secteur de la Grande Distribution ne fléchit pas dans sa communication Plus que jamais importants dans le quotidien des Français ils multiplient les messages : assortiment, services, blocage des prix, drive et probablement le message le plus attendu par les Français, celui qui fait la jonction entre les besoins des familles et le soutien aux producteurs locaux.
.

.

Stéphane Delaporte
Directeur Général
06 77 71 78 62
stephane.delaporte@366.fr

Luc Vignon
DGA en charge de la Transformation Digitale
01 80 48 92 78 (transfert vers mobile)
luc.vignon@366.fr

Line Gasparini
DGA Commerce
06 85 82 80 61
line.gasparini@366.fr

Bruno Ricard
DGA Marketing, Etudes et Communication
06 62 04 03 12
bruno.ricard@366.fr

.

Contact Presse :

Gaëlle Di Blasi
Responsable communication
06 12 23 20 45
gaelle.diblasi@366.fr

.

7/04
[CORRESPONDANCES LOCALES #77] 70% des Français interrogés se sont déclarés favorables au reconfinement national 🏠… https://t.co/KghB7LG2pu
12/04
Jean-Nicolas Baylet@JNBaylet
La Famille Dépêche s’agrandie! 😜 "Via Occitanie" : le tribunal de commerce de Nîmes valide l'offre de reprise de "L… https://t.co/LBz2V3S8Eo
14/04
[LE SAVIEZ-VOUS ?] 19,7M de Français lisent la PQR chaque jour (print, web, mobile ou tablette) soit 37,3% de la p… https://t.co/VZXK4GQrtE
14/04
OFFREMEDIA (Adwanted Group)@Offremedia
#Presse Audience marques de presse @ACPMFrance : le local plébiscité avec PQR66 @366communities, la PHR,… https://t.co/Esp0NiPZbh
21/04
[CORRESPONDANCES LOCALES #79] 62% des Français considèrent le Drive et le Click&Collect comme les modes d’achats d… https://t.co/dsaFTv1hk6
25/04
L'Agence de PUB@LADPagencedepub
RT CB_News "#BestOfTheWeek @366communities annonce la concrétisation de son plan « Impact 2021 » qui porte l’ensemb… https://t.co/D1iZhJZEc5
28/04
[CORRESPONDANCES LOCALES #80] #CorrespondancesLocales - Edition Multiscreen est de retour ! Découvrez l’ITW de P… https://t.co/VTqcWUUxaO
29/04
Fabrice Bazard@fabs35
Merci à l’@ACPMFrance pour ces deux ⭐️ C’est un vrai plaisir de partager avec toutes les équipes @OuestFrance , Jo… https://t.co/RfEyymjpZc
29/04
On gagne toujours à lire la PQR. #chablart https://t.co/gKafIqdVu4
5/05
[CORRESPONDANCES LOCALES #81] Moins d’1 Français sur 2 se déclare aujourd’hui inquiet face au virus ! Découvrez l… https://t.co/TMKlt5i3aJ
9/05
Gabriel d'Harcourt@GabrieldHarcour
Fier et heureux de cette campagne qui met en avant l’importance des voix, de toutes les voix de la région, qui se r… https://t.co/J9xiVrKOS2
12/05
[CORRESPONDANCES LOCALES #82] 71% des Français interrogés déclarent être à la recherche d'informations de proximit… https://t.co/GlKUkAWcTq