Newsletter

Correspondances Locales #23 20.04.2020

.

Pour recevoir la newsletter, inscrivez-vous ici.

.

Correspondances Locales #23 (20/04/2020)

..

..

Les rédactions de la PQR sont « au front » depuis le début du confinement dans des conditions souvent très difficiles. 366 vous propose de rencontrer régulièrement les acteurs de ces rédactions en première ligne de l’information et des solidarités locales. 

GABRIEL D’HARCOURT, DIRECTEUR GENERAL, LA VOIX DU NORD 

.

.

Quelles sont les principales initiatives solidaires prises par le journal depuis le début du confinement ?

.

En ces temps de crise, je crois en effet que le rôle du média régional est non seulement d’informer – son métier de base – mais également, plus que jamais, d’être utile à la population, et initiateur d’actions solidaires. D’où plusieurs initiatives de La Voix du Nord en la matière depuis le début de la crise, parmi lesquelles :

– l’ouverture d’une cagnotte Leetchi, en partenariat avec les « petits frères des pauvres », pour financer 400 abonnements à la Voix du Nord (vendus à prix coûtant) à des personnes âgées isolées, en situation de précarité

– le lancement d’une édition exceptionnelle du Trucmuche (notre grand jeu annuel, depuis 1970), rebaptisé “Trucmuche solidaire”, dont les gains (via les audiotels et sms) seront intégralement reversés à la « Fondation de France Nord »

– l’opération “mairies solidaires” qui consiste à ce que les mairies qui le souhaitent distribuent des journaux aux personnes isolées de la commune, avec les repas de midi. Les bénéfices de la vente sont reversés au fonds de dotation du « CHU de Lille ».

.

Vis-à-vis des rédactions, quel est le mot d’ordre sur le traitement de l’actualité ?

.

Cette actualité est exceptionnelle. Elle est certes très contraignante dans son traitement. Mais elle peut être très riche dans son contenu, par son caractère inédit. Libre aux journalistes de se laisser guider par leur instinct, leur curiosité, leur sensibilité. Et leur passion d’informer. Cela donne des résultats formidables et, contrairement à ce qu’on pouvait craindre, les contenus ne s’appauvrissent pas au fil du temps. C’est même le contraire, on fait des journaux passionnants, en ce moment et les lecteurs nous le font savoir. Par ailleurs, on insiste sur l’utilité de nos contenus. Dans cette situation de… (dans le Nord, on dit “de brin”), on doit donner des coups de mains à nos lecteurs. Notre page Facebook “entraide lecteurs” lancée dès le début du confinement en est un exemple. Elle a énormément de succès, et les équipes qui l’animent ont dû être renforcées.

.

Dans le contexte actuel comment réagissez-vous pour continuer à diffuser le journal ?

.

Dès les premiers jours, nous nous sommes mis dans des configurations spécifiques (regroupement d’éditions, notamment) de façon à assurer la production et la diffusion du journal sur le long terme. Et ça tient bien. Notre diffusion est constituée à 85% de portage à domicile. Depuis le début, nos 1100 tournées quotidiennes (7 jours sur 7) sont assurées avant 7h30 du matin dans toute la région. Notre réseau de distribution, constitué d’indépendants, a une fois de plus montré sa force et sa fiabilité. Ils font d’ailleurs partie de nos #hérosduquotidien mis en valeur sous forme de posters chaque jour en der du journal, ainsi que nos diffuseurs de presse.

.

La lecture numérique explose ; quelles sont les progressions les plus marquantes (abonnements, PDF, sites et applis) ?

.

C’est tout le paradoxe de la situation. Nos revenus souffrent (notamment du fait de la chute de la publicité et de l’impact du confinement sur les ventes en magasin), mais nos contenus n’ont jamais eu autant de succès, grâce au digital. Les pressions sont d’ailleurs nombreuses pour que nous les mettions à disposition gratuitement, preuve de leur utilité publique. On n’a jamais eu autant besoin de presse : de l’info fiable, de la proximité, de l’entraide, et cela se voit dans nos audiences digitales. Au plus fort de la crise, nos audiences ont doublé, passant de 600 000 VU/jour à 1 200 000 VU/jour ! Et ce pendant plusieurs jours. Quant à nos abonnements digitaux, ils ont été multipliés par 4 ! Cette crise est également l’occasion d’accélérer la digitalisation de nos contenus. Plusieurs projets (la reprise quotidienne du JT de notre chaîne TV sur le site, la rubrique “jeux en ligne”, la production de vidéos, …) s’en sont trouvés accélérés. Cela explique également ces performances.

.

Pour finir, avez-vous un message d’espoir ou une vision positive à nous partager ?

.

J’aime bien cette idée que les crises sont des générateurs de bonne surprise. Sans sous-estimer les dégâts, qui vont être extrêmement sévères dans certains cas pour les personnes, et pour les entreprises, cette crise va comme les autres révéler des gens, des comportements, des tendances. Et celles qui sortent renforcées de cette crise me paraissent porteuses : solidarité, proximité, relations humaines, transparence, relocalisation, RSE, développement durable… d’autant plus qu’elles sont dans l’ADN de la PQR. Plus que jamais, nous sommes un média d’avenir, pour peu que nous poursuivions notre formidable transformation.

.
.

La Voix du Nord 

Ce Mardi, La Voix du Nord lance un nouveau jeu : Le Trucmuche solidaire, jusqu’au 4 mai. Il s’agit d’un jeu inédit reprenant le concept du « Trucmuche » traditionnel, le jeu attendu de ses lecteurs chaque année et dont la 26ème édition se déroulera en Septembre. Le Trucmuche solidaire va permettre chaque jour aux lecteurs, simplement en participant par audiotel et/ou SMS, de contribuer à soutenir la Fondation de France Nord qui aide tous ceux qui œuvrent pour les personnes vulnérables dans le Nord et le Pas-de-Calais. La Voix du Nord reversera l’intégralité des bénéfices récoltés par ce jeu à la Fondation.

.

.
.
.
Lu dans L’Yonne Républicaine 

À l’instar de leurs homologues en grandes surfaces, les drives fermiers de l’Yonne ont la cote, en ces temps confinés. Le concept d’achat en ligne et de livraison de produits locaux séduit plus que jamais et les commandes explosent. Avant l’épidémie, le drive fermier d’Auxerre enregistrait 70 achats par semaine. Aujourd’hui, il en compte plus de 300. « Les commandes ont été multipliées par cinq. Pour nous, c’est une autre façon de travailler, on fait des livraisons, ça nous prend beaucoup de temps, mais c’est ça ou rien », confie un éleveur de chèvres. À la tête du drive fermier de Sens, Morgane Peuziat est saisie devant les chiffres. D’une trentaine de paniers hebdomadaires, à plus de 200, les ventes s’envolent. « On s’attendait à doubler, pas à quintupler ! Chaque producteur doit faire attention aux stocks qu’il met sur le site, pour qu’il n’y ait pas de rupture. On a des problèmes avec les œufs par exemple, ils sont très demandés, mais les poules ne pondent pas plus qu’avant ! » À Sergines, Morgane a justement redécouvert ce mode de vente. « Le confinement nous permet de mieux cibler nos achats, d’aller à l’essentiel et de moins consommer », explique la jeune femme. Elle s’était déjà essayée au drive fermier, à Dijon, avant de venir s’installer ici, en septembre. Elle est maintenant déterminée à poursuivre la démarche, au-delà du 11 mai. « Cela nous permet d’avoir des produits de qualité, à des prix très abordables, de faire travailler nos producteurs locaux et également d’offrir à notre fille de neuf mois des repas diversifiés, avec le vrai goût des aliments ». Et in fine, de sensibiliser la relève.

.

.
.
Nice Matin 

Pour lutter contre la pandémie de coronavirus, l’utilité du masque n’est plus à prouver, estiment de nombreux scientifiques. Alors que d’autres pays ont adopté cette mesure, pourquoi la France a-t-elle si longtemps hésité ? Découvrez le récit interactif tout en couleurs de Nice Matin.

.

.
Paris Normandie 

Paris Normandie propose un podcast à ses lecteurs afin de les informer de la vie de la rédaction du titre. Depuis l’annonce du confinement, les journalistes ont dû changer de manière de travailler, et racontent leur nouveau quotidien via un format audio de 20 min.

.

.
DNA & L’Alsace 

Les DNA et L’Alsace réalisent un point vidéo sur l’évolution du Covid-19 en France, avec l’aide du docteur Yannick Gotwalles, chef du service des urgences de Colmar. Les titres y rappellent notamment que même si l’épidémie de Covid-19 a ralenti depuis la fin mars dans les principaux hôpitaux alsaciens, le niveau d’hospitalisations et de réanimations reste encore très haut et ne décroît que lentement. Un rappel essentiel qui accompagne l’annonce de déconfinement d’Emmanuel Macron qui ne pourra s’effectuer sans le sérieux des Français durant les prochaines semaines.

.

.
La Montagne 

Marie, 46 ans, est infirmière dans un hôpital du Puy-de-Dôme. Affectée dans un service dédié au Covid-19, elle a elle-même été contaminée par le virus. Des premiers symptômes à la guérison, treize jours de peur, de questionnement et d’espoir qu’elle livre à travers un témoignage touchant et instructif recueilli par La Montagne.

.

.
Ouest France 

Le quotidien Ouest-France a publié samedi un numéro spécial, intitulé “Solidaires !”. Il a réunit les portraits de Français, réalisés par les journalistes du journal, qui se sont mobilisés durant la crise sanitaire : personnels soignants, éboueurs, porteurs de journaux, agriculteurs, personnels de caisse, artisans, pompiers, policiers, enseignants… Diffusé à 700 000 exemplaires, ce cahier spécial est inclus dans toutes les éditions d’Ouest-France.

.

.

.

7ème vague du baromètre 366/Kantar « Les Français en confinement ».
 
La septième vague du baromètre « Les Français en confinement » réalisée par 366 avec Kantar fait depuis le 20 Mars le point sur le quotidien des Français.

.

LE NIVEAU D’INQUIETUDE DES FRANÇAIS FACE AU COVID19 EST SIGNIFICATIVEMENT EN BAISSE

.

Même si l’inquiétude face à l’épidémie de coronavirus / covid19 reste généralisée chez les Français avec 65% d’entre eux qui se déclarent inquiets, on observe un résultat en nette baisse de 4 points par rapport à la vague précédente : l’allocution du Président le 13 avril dernier (veille de notre terrain d’enquête) sur les mesures de déconfinement à venir et surtout sur une date annoncée de démarrage progressif de ce déconfinement, semble avoir rassuré les Français.

.

Un chiffre à mettre également en regard d’un taux de dépistage du virus qui progresse fortement : 9% des Français, ou un membre de leur entourage proche, déclarent avoir déjà été testés au Covid-19, soit +3 points vs la vague précédente.
L’allocution du Président a un peu rassuré les Français sur l’action du gouvernement face à la crise sanitaire : 46% des Français jugent désormais satisfaisantes les mesures gouvernementales pour la sécurité des citoyens, un pourcentage en progression de 2 points vs notre dernier point de mesure, ce après plusieurs semaines de baisse continue. 65% des Français jugent malgré tout ces mesures insuffisantes, même si ce chiffre affiche un recul de 8 points par rapport à la vague précédente.

Après une demande appuyée de davantage de fermeté de la part du gouvernement dans l’application des mesures de prévention au quotidien face au virus, les Français semblent progressivement penser déconfinement et s’avèrent désormais plus souples dans leurs attentes vis-à-vis des pouvoirs publics. Entre la semaine 13 et a semaine 16, on voit que les préconisations de fermeté perdent entre 15 et presque 30 points, signe que les Français se projettent de plus en plus (trop ?) dans le contexte d’une vie quotidienne moins contrainte.

.

Tous les résultats des différentes vagues sont téléchargeables ici :
https://www.366.fr/366/17776/

.

..

Après les premiers bilans à chaud, 366 revient sur l’évolution des audiences hebdomadaires sur les 16 premières semaines de l’année 2020soit jusqu’au dimanche 19 avril. Cette vision granulaire et historique montre que la PQR avait déjà commencé à progresser fortement en audience dès la semaine 9 (semaine du 24 février) sous l’impulsion de la campagne des élections municipales. A cette séquence, suit une explosion des audiences au cours de la semaine 12 qui cumule les résultats du 1er tour et le démarrage du confinement.

.

.

Passé le pic d’audience lié aux premières annonces, la situation inédite dans laquelle se trouvent tous les Français continue, 4 semaines plus tard, de générer une attente d’information très importante. L’audience des sites et apps de PQR reste à un niveau extraordinaire de plus de 150 millions de visites par semaine, c’est-à-dire deux fois le nombre de visites enregistrées à la même période en 2019 (+92%).

.


Sources : AT Internet & GA 360

Le point sur la diffusion print :


.
.
La relation client est une des dimensions privilégiées de la publicité en période de crise, où toute campagne est l’occasion de rappeler sa présence dans un quotidien bouleversé.
.

.

Stéphane Delaporte
Directeur Général
06 77 71 78 62
stephane.delaporte@366.fr

Luc Vignon
DGA en charge de la Transformation Digitale
01 80 48 92 78 (transfert vers mobile)
luc.vignon@366.fr

Line Gasparini
DGA Commerce
06 85 82 80 61
line.gasparini@366.fr

Bruno Ricard
DGA Marketing, Etudes et Communication
06 62 04 03 12
bruno.ricard@366.fr

.

Contact Presse :

Gaëlle Di Blasi
Responsable communication
06 12 23 20 45
gaelle.diblasi@366.fr

.

2/12
[CORRESPONDANCES LOCALES #60] 69% des Français déclarent pouvoir compter sur les hypers et supermarchés comme part… https://t.co/4p48SOdkof
8/12
« Ce qui importe au citoyen est beaucoup plus concret : l'avenir de ses enfants, l'éducation, l’emploi, l’égalité d… https://t.co/AZREwW4ba0
8/12
[CORRESPONDANCES LOCALES #61] 53% des Français se déclarent inquiets face au virus. Découvrez les initiatives de… https://t.co/6ANQob5q1u
15/12
[CORRESPONDANCES LOCALES #62] 43% des Français déclarent vouloir faire leurs courses de Noël sur internet 💻 Décou… https://t.co/5dCIbyTGQZ
22/12
[CORRESPONDANCES LOCALES #63] 39% des Français prévoient de se déplacer pour fêter Noël 🎄 Découvrez les initiativ… https://t.co/P6fCcd2h1b
25/12
Quand les @thestrokes s’inspirent du film de @366communities pour leur dernier clip on est plutôt contents ❤️ Pas v… https://t.co/TjRbs89p62
29/12
[RETROSPECTIVE] 366 vous propose de découvrir sa rétrospective "Correspondances Locales #64 - 2020 dans le rétro",… https://t.co/DcIXYgiFy9
5/01
Une autre lecture pour les amateurs d'infos quotidiennes #stabilodujour 🙃 https://t.co/ZnBuvjezL4 https://t.co/4X2PbVWhn0
8/01
Groupe Nice-Matin@GroupeNiceMatin
Nouvelle formule, contenus + qualitatifs, développement numérique : Denis Carreaux, directeur des rédactions du… https://t.co/JGvWveCeGH
12/01
Intéressante étude de @Kantar pour l'@Uniondesmarques qui confirme plusieurs tendances très ancrées : la primauté… https://t.co/snoc8POJYR
13/01
[OPS] En 2019, 7M de Français ont revendu leurs cadeaux de Noël ! Pour répondre à ce phénomène, eBay a lancé une c… https://t.co/eIpF40WviP
13/01
[CORRESPONDANCES LOCALES #65] 2020 aura marqué l'avènement du #télétravail, ce mot a été utilisé dans plus de 80 0… https://t.co/9aXThpkHCR