Newsletter

Correspondances Locales #31 30.04.2020

Pour recevoir la newsletter, inscrivez-vous ici.

.

Correspondances Locales #31 (30/04/2020)

.
.
.
..

Les rédactions de la PQR sont « au front » depuis le début du confinement dans des conditions souvent très difficiles. 366 vous propose de rencontrer régulièrement les acteurs de ces rédactions en première ligne de l’information et des solidarités locales. 

.

JEAN-DOMINIQUE LAVAZAIS, DIR. GENERAL, COURRIER PICARD 

.

.

Quelles sont les principales initiatives solidaires prises par le journal depuis le début du confinement ?

La principale action dont l’ensemble des équipes de nos titres, le Courrier Picard et L’Aisne Nouvelle, est très fière est notre action « Un journal pour un sourire ». Depuis le 8 avril, nous distribuons quotidiennement et gratuitement plus de 1300 exemplaires du Courrier Picard et de L’Aisne Nouvelle dans les 130 EPHAD et établissements de santé (cliniques, hôpitaux) de notre territoire (Oise, Aisne et Somme). C’est notre façon de rester en contact quotidien, et de soutenir les personnes âgées et isolées dans les établissements de santé, et bien sûr les personnels soignants et d’accompagnement. A travers nos supports c’est aussi l’occasion de leur faire parvenir chaque semaine les messages de leurs proches. Cette action a été rendue possible par une collaboration étroite avec nos partenaires, les conseils départementaux de l’Oise et de la Somme et ce seront plus de 50 000 exemplaires qui seront offerts jusqu’à fin mai.

Vis-à-vis des rédactions, quel est le mot d’ordre sur le traitement de l’actualité ?

Le mot d’ordre est “utilité”. La proximité est déjà dans notre ADN. Cette crise a, en revanche, renforcé le besoin de savoir et comprendre ce qu’il se passe près de chez nous, selon une échelle géographique familière de notre lectorat. La compréhension et le décryptage de la crise sanitaire guident le travail de la rédaction. Etre utile, c’est aussi apporter des solutions. Très concrètement, la publication de l’attestation de sortie dérogatoire aide nos lecteurs dans leur vie quotidienne et ils ont été très nombreux à nous le dire. La publication des tutos pour la fabrication des masques en tissu, ou de pages d’exercices pour les élèves, sous le label « Nation Apprenante », ont été également appréciées.
Etre utile c’est aussi permettre de mieux vivre le confinement, en mettant en avant les initiatives solidaires mises en place sur le territoire et en étant acteur nous-même. Utiles, nous le sommes également pour ouvrir un sas de décompression, comme nous le faisons sur nos canaux digitaux avec la diffusion de vidéos d’exercices physiques, de recettes de cuisine ou de cours de danse.

Dans le contexte actuel comment réagissez-vous pour continuer à diffuser le journal ?

Dans le groupe Rossel La Voix, dont font partie le Courrier Picard et L’Aisne Nouvelle, nous avons l’atout de nous appuyer sur une structure de diffusion de nos journaux très solide et performante. Nos abonnés portés, plus de 75% de la diffusion, sont tous livrés chaque jour dans leur boîte aux lettres, et les points de vente de notre réseau de distribution sont aussi courageusement chaque jour au rendez-vous de nos lecteurs. Donc ce n’est pas un souci majeur aujourd’hui.

La lecture numérique explose. Quelles sont les progressions les plus marquantes (abonnements, PDF, sites et applis) ?

Comme pour toute la presse d’information, nos audiences ont explosé depuis le début de cette crise sanitaire. Mais finalement ce n’est que le prolongement du trimestre précédent, celui de la période des élections municipales. Nos lecteurs, nos internautes, dans ces périodes de doute ou de choix, viennent trouver dans nos supports numériques, l’information utile, nécessaire, vérifiée. Ce que je souhaite retenir plus que ces progressions d’audience et d‘abonnements très spectaculaires, c’est la confiance dont nos lecteurs nous témoignent. C‘est un atout pour aujourd’hui et demain.

Pour finir, avez-vous un message d’espoir ou une vision positive à nous partager ?

Cette période est évidemment difficile pour tous. Nos lecteurs, nos partenaires et annonceurs, et bien sûr nos collaborateurs, souffrent parfois et sont inquiets pour leur avenir, à court et moyen terme. Mais c’est l’occasion de recréer de nouvelles solidarités, entre nous et avec nos partenaires. Nous prouvons aujourd’hui chaque jour notre force, la force de notre relation avec nos lecteurs et internautes, la force de notre relation avec nos partenaires. Cette crise est ainsi l’opportunité de montrer que nous sommes à la hauteur des enjeux qui se présentent.

 

.
Le baromètre « Les Français en confinement » réalisé par 366 avec Kantar fait depuis le 20 Mars le point sur le quotidien des Français. Retrouvez ci-dessous des extraits de la huitième vague du baromètre.

RESTONS CALMES !
 –
Après une semaine 16 qui, avec la perspective du déconfinement, avait fait tomber significativement le niveau d’inquiétude, les précautions et amodiations qui entourent cette échéance viennent un peu doucher cette embellie. Beaucoup moins « patients » (-6 pts), davantage « fatigués » (+2 pts) et moins « confiants » (-3 pts) les Français en seraient presque un peu plus inquiets… Elément malgré tout très important, les Français sont étonnamment calmes (+6 pts), signe que leur agacement ne leur fait pas oublier la gravité de cette situation exceptionnelle.
MENS SANA IN CORPORE SANO
 –
Pour rester calmes, les Français semblent avoir adopté la recommandation de Juvénal : « Un corps saint dans un esprit sain ». 89% des Français déclarent ainsi continuer à prendre soin d’eux pendant cette période de confinement, ce qui se traduit prioritairement par faire attention à ce qu’ils mangent pour 74% et faire des exercices sportifs pour 49% d’entre eux. Mais les Français ont aussi besoin de retrouver leurs famille et amis dès que possible, pour échanger, être réunis : 63% d’entre eux déclarent en effet que c’est ce qu’il leur manque le plus depuis le début du confinement. C’est donc tout naturellement qu’ils ont pris l’habitude d’organiser régulièrement des visio-apéros, plus d’un quart des Français se prêtant à ce nouveau rituel depuis le début du confinement (+8 points en 3 semaines) et plus d’un tiers des 18-34 ans (+11 points vs S15).

.

LA SOLIDARITÉ : UN ETAT D’ESPRIT QUI PERDURE

Le monde « d’après confinement » que tous les observateurs décryptent avant même qu’il soit palpable ressemblera-t-il au « monde du confinement » ? Nul ne peut encore le dire mais si c’est le cas il sera principalement bienveillant. En effet, les deux tiers des Français participent à des actions de solidarité et d’entraide entre voisins, 37% d’entre eux déclarent participer au mouvement de soutien au personnel soignant en les applaudissant aux fenêtres chaque soir à 20h et 31% d’entre eux (+2 points) affirment avoir pris part, depuis le début du confinement, à une ou des actions de solidarité. L’heure est au soutien, à l’engagement, à la solidarité, ce dont les médias d’actualité se font l’écho quotidiennement. Cette solidarité constitue-t-elle une cohésion nationale renouvelée ? Il est trop tôt pour le dire. Les prochaines vagues du baromètre « Les Français en (dé)confinement » s’attachera à comprendre ce qui restera demain de ces prises de conscience d’aujourd’hui.

.

 

Les résultats complets des différentes vagues sont téléchargeables ici : https://www.366.fr/366/17776/

..
..
..

Lu dans La Montagne 

Ce sont 4 minutes 30 qui font plaisir à voir et à entendre. Ce sont, aussi, 4 minutes 30 qui font le tour de la France, actuellement… Repérée sur les réseaux sociaux, la petite vidéo mise en ligne par la résidence La Louvière, à Aurillac, fait le buzz, à tel point que le Huffington Post en a fait un sujet en ce début de semaine. « L’engouement autour de cette vidéo nous dépasse un peu », avoue Gwendal Le Berre, le directeur de l’établissement. Elle montre Ronaldo, 22 ans, l’un de leurs jeunes soignants, guitare à la main, chantant pour les résidents. « Mais il respecte bien les gestes barrières, et il garde ses distances avec les gens autour de lui ».
Pour voir le buzz du moment, c’est sur la page Facebook de l’EHPAD ! 

.

Avant le week-end, petit tour d’horizon des séquences « détente » proposées par les Quotidiens Régionaux.


.

Nice Matin 

En attendant la réouverture des salons de coiffure, dans deux semaines, les lecteurs de Nice-Matin affrontent la situation, en maniant la seule arme dont ils disposent : l’humour. Retrouvez les histoires de ces internautes qui n’ont pas hésité à poster leur selfie en guise de preuve de cette hécatombe capillaire.


.

Ouest France 

En cette période d’épidémie de coronavirus, la santé psychologique des Français n’est pas au mieux. Cela s’explique par plusieurs raisons : les changements d’habitude liés au confinement, le fait d’être contraint de rester chez soi ou encore le télétravail difficile à gérer. Pour aider à mieux gérer la crise que nous traversons, plusieurs exercices peuvent être utiles. Ouest France les a testés pour vous et rappelle les bienfaits de la méditation.

.

Nouvelle République 

Quand notre maison devient notre horizon… Quand notre jardin devient l’unique paysage quotidien… Jusqu’au 3 mai, la NR invite ses lecteurs à photographier leur paysage confiné. La proposition faite par le Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement de la Vienne depuis le 30 mars 2020, suscite l’engouement puisque plus de 150 clichés sont déjà parvenus sur Instagram avec le hashtag #monpaysageconfiné.


.
La Montagne 
Même initiative à la Montagne qui fait appel aux talents de photographe de ses lecteurs. De Vichy à Clermont-Ferrand, en passant par Bourbon l’Archambault, ils sont nombreux à se prêter au jeu en immortalisant un instant depuis leur fenêtre ou leur balcon.

.
La Provence 
Le quotidien phocéen fait paraître chaque vendredi en supplément de toutes ses éditions, un cahier de révision à destination des élèves de maternelle et de primaire dont on peut aussi trouver le feuilleteur en ligne.
Le Télégramme 
Avec la crise du coronavirus, les mises en ligne d’offres d’emploi ont chuté de 15 % à 20 %. Malgré ce sérieux coup de frein donné à l’économie, les entreprises bretonnes recrutent encore, et le Télégramme oriente ses lecteurs vers ces filières qui restent dynamiques.

.
Midi Libre 
Midi Libre informe ses lecteurs sur la manière la plus sécurisée de faire ses courses. Même lavés, certains aliments, comme les fruits et légumes, peuvent toujours être porteurs du virus. Découvrez les conseils donnés par les experts du titre afin d’éviter de se faire contaminer.
Après 6 semaines de confinement l’évolution des audiences hebdomadaires des sites et applications de PQR montre toujours une surconsommation très forte de l’information. A la fin de la semaine 17 (du 20 au 26 avril), le niveau des visites cumulées de la PQR est toujours supérieur de 62% au niveau observé au cours de la même semaine en 2019.
L’audience des sites et apps de PQR reste au-dessus des 150 millions de visites par semaine.
Sources : AT Internet & GA 360
Le point sur la diffusion print :
Soutien aux filières agricoles, soutien au soignants, soutien aux familles… La solidarité reste le maître mot des actions et communications de annonceurs, mais avec la perspective du déconfinement, les messages sont aussi de plus en plus souvent axés sur le service et les approvisionnements.

..

Stéphane Delaporte
Directeur Général
06 77 71 78 62
stephane.delaporte@366.fr

Luc Vignon
DGA en charge de la Transformation Digitale
01 80 48 92 78 (transfert vers mobile)
luc.vignon@366.fr

Line Gasparini
DGA Commerce
06 85 82 80 61
line.gasparini@366.fr

Bruno Ricard
DGA Marketing, Etudes et Communication
06 62 04 03 12
bruno.ricard@366.fr

.

Contact Presse :

Gaëlle Di Blasi
Responsable communication
06 12 23 20 45
gaelle.diblasi@366.fr

.

9/09
[CORRESPONDANCES LOCALES #91] 62% des Français déclarent être d'accord avec la mise en place du pass sanitaire No… https://t.co/g5aXTSkqVZ
15/09
C’est parti pour le #StrategiesSummit, le rendez-vous de rentrée de @Strategies qui cette année parle avec l’accent… https://t.co/ZwHiM0jUhZ
16/09
[CORRESPONDANCES LOCALES #92] 39% des Français déclarent avoir régulièrement recours à des app de Fact Checking✅… https://t.co/XAWngvPyrN
23/09
One Next Influence : présentation des résultats de la deuxième édition de cette étude de l’@ACPMFrance Conférence… https://t.co/1wzK6WPzon
23/09
[CHIFFRE DU JOUR] 54% des Français pensent avoir modifié, depuis le début de la crise sanitaire, leurs comportemen… https://t.co/QsoEXmyRfe
24/09
OFFREMEDIA (Adwanted Group)@Offremedia
#Contenu #Annonceur #Vidéo Une campagne vidéo en ligne de @GroupeGroupama pour valoriser les gestes de premiers sec… https://t.co/J8bIh7KON0
24/09
OFFREMEDIA (Adwanted Group)@Offremedia
#Audience #Presse #Cible OneNext Influence @ACPMFrance : PQR 66 @366communities, @Le_Figaro et @lemondefr en tête d… https://t.co/bRqCV3TP6Z