Newsletter

Correspondances Locales #33 05.05.2020

Pour recevoir la newsletter, inscrivez-vous ici.

.

Correspondances Locales #33 (05/05/2020)

.
.
.
..

Les rédactions de la PQR sont « au front » depuis le début du confinement dans des conditions souvent très difficiles. 366 vous propose de rencontrer régulièrement les acteurs de ces rédactions en première ligne de l’information et des solidarités locales. 

.

FRANÇOIS-XAVIER LEFRANC, REDACTEUR EN CHEF, OUEST-FRANCE  

.

.

Quelles sont les principales initiatives solidaires prises par le journal depuis le début du confinement ?

La première, évidente, a été d’imprimer chaque jour quatre attestations de sortie. Le dimanche, nous en proposons sept. Dès le début du confinement, cette question était centrale pour nos lectrices et nos lecteurs et cela a été très apprécié. Mais il était essentiel d’enclencher une dynamique pour servir, être utile, aider, tout faire pour simplifier la vie quotidienne. Dire à nos lectrices et à nos lecteurs : cette crise, nous la vivons ensemble, serrons-nous les coudes ! Nous avons pris immédiatement plusieurs décisions : création d’un espace « Ouest-France vous répond » sur le site ouest-France.fr et dans nos colonnes au quotidien ; ouverture d’une page courrier des lecteurs quotidienne ; ouverture d’un Live Ouest-France vous répond en direct ; lancement d’une newsletter Ouest-France vous répond ; création d’une chronique radio quotidienne « Ouest-France vous répond  » et d’un podcast hebdo « Rendez-vous en visioconférence » pour les abonnés avec un membre de la rédaction ; publication de l’actu en classe dans les colonnes du journal ; développement des espaces de réflexion ; publication d’un mode de fabrication de masques ; ouverture d’une page quotidienne pour les enfants ; ouverture de pages solidaires sur Facebook avec « Entraide coronavirus » et Infolocale ; lancement d’actions solidaires en directions des petits commerces et entreprises.…

Vis-à-vis des rédactions, quel est le mot d’ordre sur le traitement de l’actualité ?

Il était essentiel que Ouest-France développe fortement ses espaces consacrés à l’actualité européenne et internationale. Cette crise est mondiale. Elle nous place devant des enjeux colossaux qu’il faut comprendre. Comment est-elle vécue dans les différents pays ? Quelles sont les réponses possibles ? Comment l’Union européenne peut-elle être au rendez-vous de l’histoire ? Comment comprendre ce que chacune et chacun de nous vit aujourd’hui si on ne s’intéresse pas à ces questions ? Au niveau des territoires, les choses s’organisent, des initiatives inédites, surprenantes, novatrices sont prises. Du lien humain se tisse alors que le confinement est la règle. La vie se réinvente. L’économie aussi. Pour saisir tout cela, une règle : être au plus près des gens. En cela, cette crise, dramatique à plus d’un titre, est un accélérateur puissant pour ceux qui croient au journalisme de qualité.

Dans le contexte actuel comment réagissez-vous pour continuer à diffuser le journal ?

Nous avons mis en place un dispositif en direction des EHPAD, organisé avec les conseils départementaux. Des centaines d’établissements reçoivent à présent 10 exemplaires d’Ouest-France supplémentaires. Nous avons aussi réalisé une édition spéciale gratuite imprimée à 700 000 exemplaires afin d’informer sur les éléments pratiques autour de la crise sanitaire. Nous avons enfin développé des offres d’abonnements numériques pour accéder à l’ensemble des contenus Ouest-France en digital.

La lecture numérique, justement, explose. Quelles sont les progressions les plus marquantes (abonnements, PDF, sites et applis) ?

Nous avons reçu plus de 217 millions de visites au mois de Mars. Ouest-France est maintenant le 6e site d’information en France. Nous avons désormais plus de 115 000 abonnés numériques payants. Quant au journal, avant un bilan complet des chiffres de diffusion nous savons qu’en ces temps de fortes lectures, il a conquis des lecteurs. On parlait beaucoup de la défiance dans les médias il y a quelques mois. On en parle beaucoup moins aujourd’hui. La crise est passée par là. Et dans des moments comme cela, les citoyennes et les citoyens se rendent compte que l’information de qualité est essentielle. N’oublions jamais que notre responsabilité est grande. Et ayons confiance !

..
..
..
..

Sud Ouest 

En Dordogne, les Français se mobilisent pour la réalisation de masques. Une vague de solidarité telle que le quotidien Sud Ouest en a réalisé une carte interactive. En prévision du prochain déconfinement, les lecteurs vont donc pouvoir s’approvisionner au plus près de chez eux en matériel de protection.

.

..

.

.

L’Est Républicain, Le Républicain Lorrain & Vosges Matin 

L’Est Républicain, Vosges Matin ainsi que le Républicain Lorrain font le point sur la situation des masques dans la région Grand Est et publient notamment uneinfographie qui informe leurs lecteurs des différents types de protections commandées par la collectivité, la région, leurs nombres et leur destination.

.

.

.

Le Télégramme 

Pour répondre à des lecteurs inquiets, le Télégramme signe undossiersur le port du masque et les raisons pour lequel celui-ci va durablement s’installer dans le quotidien des Français. En répondant en 5 points, les experts du titre sensibilisent les internautes aux nouvelles pratiques sanitaires, d’ores-et-déjà adoptées à travers l’hexagone par bon nombre de Français.

Par ailleurs, le Télégramme réalise un dossiersur le « double combat des soignants en réa ». Soigner les victimes les plus gravement touchées par le Covid-19, sans tomber soi-même malade, c’est ce défi que relèvent quotidiennement les différents métiers du corps hospitalier. Zoom sur le service de réanimation médicale du CHRU de Brest, qui a mis en place des mesures de sécurité exceptionnelles. Et parfois même artisanales.

.

.La Voix du Nord 

Après 7 semaines de confinement, le mystérieux virus suscite encore de nombreuses questions de la part du corps scientifique mais aussi des Français, parfois un peu perdus face au flot d’information concernant la maladie. La VDN fait le point sur lesquatre questions que le Covid-19 soulève encore auprès des lecteurs : “Si les statistiques nous aident à faire des constats, les expliquer est souvent plus compliqué.”

.

.

DNA 

Les Dernières Nouvelles d’Alsace réalisent un dossier sur le protocole mis en place concernant la réouverture des écoles, afin de rassurer et d’informer les parents de la situation en Alsace ainsi que des prochaines étapes du déconfinement pour leurs enfants.

Le baromètre « Les Français en confinement » réalisé par 366 avec Kantar fait depuis le 20 Mars le point sur le quotidien des Français. Retrouvez ci-dessous des extraits de la neuvième vague du baromètre.

.

TRAITEMENT DE L’INFORMATION : RETOUR DE INFOS ANXIOGÈNES

.

Alors que l’annonce du déconfinement devait alléger l’inquiétude des Français et leur redonner confiance, il semble que ce soit l’exact opposé qui se produise en ce moment. Si 60% des Français continuent de surconsommer l’actualité en cette période de confinement, ils sont d’autant plus à même de juger du traitement médiatique proposé par les grands médias actuellement et à y voir des différences. Ainsi, selon eux, le traitement plutôt « objectif » de l’information reste plutôt associé aux médias locaux

L‘approche plus « alarmiste » de l’actualité reste associée aux TV d’info en continu et aux réseaux sociaux. Le fait marquant dans cette dernière vague est bien que le caractère « alarmiste » de ces médias présente des chiffres à la hausse sur cette dernière semaine, signe que les Français se focalisent à présent sur des items négatifs, comme par exemple, les risques liés au déconfinement, la possibilité d’une seconde vague de contagion, les restrictions aux déplacements (jusqu’à l’été ?) ou les problématiques liées aux masques qui n’en finissent plus de créer de la polémique.

L’APPÉTENCE POUR L’INFORMATION DE PROXIMITÉ 

.

Les Français réaffirment cette semaine leur attente d’une information qui leur parle de leur environnement proche, qui les concerne tout particulièrement, qui leur est utile aussi et qui est solidaire, une dimension fondamentale en cette période de crise sanitaire mondiale. Autant de caractéristiques qu’ils associent fortement au média PQR, qui se fait l’écho de nombreuses initiatives sur leur territoire et dont les rédactions sont également partie prenante. La PQR n’a jamais été aussi proche des Français qu’en cette période de confinement, et ce sont eux qui le disent à 43% (+3 points vs S17).

La PQR fait partie des médias surconsommés en confinement avec quelques 5 millions de foyers qui continuent de se rendre chez leur vendeur de presse pour acheter le journal quand 15% déclarent avoir souscrit un abonnement à la version numérique de leur journal au cours du mois écoulé et 14% à avoir souscrit à un abonnement à la version papier.

Les résultats complets des différentes vagues sont téléchargeables ici : https://www.366.fr/366/17776/

.
Après presque deux mois et demi de confinement l’évolution des audiences mensuelles des sites et applications de PQR montre un phénomène rare de maintien à un niveau exceptionnel des audiences, au-delà du pic de surconsommation de l’information intervenu mi-mars. A fin avril, le niveau des visites cumulées de la PQR est toujours supérieur de 88% au niveau observé au cours du mois d’Avril 2019 avec un volume cumulé sur ce dernier mois de 704 millions de visites.
Dans le détail, on voit que la semaine 18 (du 27 avril au 3 mai) amorce même une remonté de l’audience numérique de la PQR, aussi bien en valeur absolue qu’en pourcentage (+72% vs +62% la semaine précédente). Cette semaine, où le gouvernement amenait des précisions sur les modalités du déconfinement a visiblement suscité une augmentation encore plus forte du besoin d’information, notamment de proximité compte tenu des spécificités locales de la reprise d’activité post 11 mai.

.

 

L’audience des sites et apps de PQR remonte à 159 millions de visites en semaine 18.

.

Sources : AT Internet & GA 360

.

Le point sur la diffusion print :

.

 

..

Stéphane Delaporte
Directeur Général
06 77 71 78 62
stephane.delaporte@366.fr

Luc Vignon
DGA en charge de la Transformation Digitale
01 80 48 92 78 (transfert vers mobile)
luc.vignon@366.fr

Line Gasparini
DGA Commerce
06 85 82 80 61
line.gasparini@366.fr

Bruno Ricard
DGA Marketing, Etudes et Communication
06 62 04 03 12
bruno.ricard@366.fr

.

Contact Presse :

Gaëlle Di Blasi
Responsable communication
06 12 23 20 45
gaelle.diblasi@366.fr

.

11/06
Il s'est infiltré dans les pages de nos 57 titres de la PQR. Alors prenez garde, il peut tout voler. Y compris votr… https://t.co/K0iXpMHTr5
17/06
[CORRESPONDANCES LOCALES #87] Seul 1 Français sur 3 se déclare aujourd'hui inquiet face au virus (-12 points en 2… https://t.co/4s20fDaCaJ
17/06
Sud Ouest@sudouest
📣 📰 Journalisme : le groupe @sudouest et @IjbaOfficiel lancent un diplôme universitaire dédié à l’innovation numéri… https://t.co/XYXNQVFoAe
24/06
[CORRESPONDANCES LOCALES #88] 59% des Français interrogés déclarent s'intéresser plus qu'avant à l'actualité et c'… https://t.co/LfwkHw2mUJ
25/06
CB News@CB_News
#MEDIAS @366communities s’est réjouie d’être « la 1ère régie publicitaire française labellisée RSE » via l’obtentio… https://t.co/B894RAQO9g
25/06
[366 EST UNE POSITIVE WORKPLACE🌱] Au terme de plusieurs mois d’audit, 366 vient d'obtenir la labellisation RSE de… https://t.co/YfcPvL7HBg
28/06
366 interviendra demain à 14h lors d’un Webinar, à l’occasion de la journée du Marketing Local organisée par NetMed… https://t.co/g42wwbpaZ3
2/07
CB News@CB_News
🔴 COMMENT ÉVITER LA BANALISATION DU BIEN ? Discussion entre Sophie Renaud, directrices des études chez… https://t.co/faGT9doumr
2/07
CB News@CB_News
« Le risque de RSE-washing est important : les français sont en attente de vrai et de sincérité de la part des ense… https://t.co/qGUCTJSgeO
2/07
CB News@CB_News
« Soutenir l’économie au niveau local est devenue prioritaire pour les consommateurs. L’argument local booste l’att… https://t.co/aQp4pa4TK0
8/07
[CORRESPONDANCES LOCALES #90] 54% des Français pensent avoir modifié leurs habitudes conso' depuis le début de la… https://t.co/3rO18W6cuO
20/07
Strategies@Strategies
Découvrez les nouveaux intervenants du Stratégies Summit 2021. Venez les écouter le 15 septembre au Pavillon Gabrie… https://t.co/pjtnLEk4oC