Newsletter

Correspondances Locales #37 12.05.2020

Pour recevoir la newsletter, inscrivez-vous ici.

.

Correspondances Locales #37 (12/05/2020)

.

.

.

Les rédactions de la PQR sont « au front » depuis le début de la crise sanitaire dans des conditions souvent très difficiles. 366 vous propose de rencontrer régulièrement les acteurs de ces rédactions en première ligne de l’information et des solidarités locales. 

.
MARC DEJEAN, DIRECTEUR DES REDACTIONS, GROUPE JOURNAUX DE LOIRE 

.

 

.

Quelles sont les principales initiatives solidaires prises par vos journaux depuis le début du confinement ?

.

En tant que filiale, les Journaux de Loire (Le Courrier de l’Ouest, Le Maine Libre et Presse Océan) ont été parties prenantes des initiatives solidaires mises en place par le groupe Sipa-Ouest-France : abonnement numérique gratuit de deux mois, éditions spéciales gratuites sur les règles du confinement puis sur celles du déconfinement… Mais on peut aussi citer en Maine-et-Loire avec Le Courrier de l’Ouest et le conseil départemental la livraison de journaux supplémentaires dans tous les Ehpad ou la publication avec la ville d’Angers d’attestations pour retirer un masque réutilisable gratuit. Enfin, il faut évoquer de manière non-exhaustive toutes les initiatives éditoriales que nos trois quotidiens ont prises très régulièrement pour honorer et soutenir « les premières lignes ».

.

Vis-à-vis des rédactions, quel est le mot d’ordre sur le traitement de l’actualité ?

.

Plus qu’un « mot d’ordre », c’est d’abord une exhortation qui date même d’avant la crise du Coronavirus : « Répondons aux attentes des lectrices, lecteurs et internautes ». Il faut que notre traitement de l’actualité leur soit très concrètement utile. Davantage encore au cours de la période inédite que nous vivons, nous devons bien sûr décrypter l’info mais nous devons aussi leur rendre service, les accompagner, les aider à vivre cette situation incroyable. La consigne ensuite, c’est de ne pas être trop anxiogène et de mettre également en avant les raisons d’espérer.

.

Dans le contexte actuel comment réagissez-vous pour continuer à diffuser le journal ?

.

Notre groupe et donc les Journaux de Loire ont un double atout. Pour la diffusion papier tout d’abord, nous pouvons compter sur un réseau de dépositaires et de porteurs qui a remarquablement tenu. Grâce à ces femmes et ces hommes, nos abonnés qui sont très majoritaires (de 60% à près de 80% pour les trois Journaux de Loire) ont eu leur journal chaque matin dans leur boîte aux lettres durant le confinement. Et pour leur faciliter la tâche, nous avons veillé à leur livrer nos journaux plus tôt. Saluons aussi les marchands de presse qui ont fait le maximum pour ouvrir leur magasin au moins le matin. Et puis notre autre atout, c’est notre plateforme numérique et la formidable diffusion des infos qu’elle permet. Print et numérique sont complémentaires.

.

La lecture numérique explose ; quelles sont les progressions les plus marquantes (abonnements, PDF, sites et applis) ?

.

Pour Les Journaux de Loire qui se sont arrimés à la plateforme numérique ouest-france.fr il y a tout juste six mois, les progressions les plus spectaculaires concernent l’audience cumulée des sites qui est passée de 10 millions en début d’année à 15 millions en avril après même un pic à 17,7 millions en mars (contre 4,3 millions en mars 2019). Les abonnements payants connaissent aussi une croissance très importante avec par exemple 200 abonnements sur la seule dernière semaine d’avril et déjà plus de 1700 depuis le début de l’année pour nos trois titres.

.

Pour finir, avez-vous un message d’espoir ou une vision positive à nous partager ?

.

Pas un, mais trois ! 1- la crise sanitaire a renforcé le lien avec nos abonnés en particulier et avec nos lecteurs et internautes en général. Ils ont manifesté comme jamais ce besoin d’une information de proximité, de qualité, accessible au plus grand nombre, toujours traçable et empathique quand c’est nécessaire. Bien s’informer, c’est comme bien se nourrir, c’est bon pour la santé morale et physique de tout le monde ! 2- la crise économique doit renforcer notre lien avec les acteurs locaux : nos rédactions comme notre régie publicitaire ont un vrai rôle à jouer, chacun avec ses savoir-faire et son éthique, afin de contribuer activement à la reprise dans l’intérêt de tous. 3- enfin, préférons le « care » à la guerre dans le vocabulaire que nous employons ces temps-ci. Privilégions la sollicitude et l’attention aux autres plutôt que les références belliqueuses si nous voulons que le monde de demain ne soit pas pire que celui d’hier.

..

Le baromètre « Les Français en confinement » réalisé par 366 avec Kantar fait depuis le 20 Mars le point sur le quotidien des Français. Retrouvez ci-dessous des extraits de la dixième vague du baromètre.

A CHAQUE INTERVENTION DU GOUVERNEMENT, LA CONFIANCE DANS L’INFORMATION OFFICIELLE REMONTE… AVANT DE BAISSER A NOUVEAU.

Un des enseignements de ce baromètre est l’impact des prises de parole institutionnelles sur le sentiment des Français d’être correctement informés, et la dégradation de cette confiance qui apparaît immédiatement après, façonnée par les informations contradictoires. Ainsi, après les interventions de l’exécutif expliquant les modalités du déconfinement, 69% des Français estiment disposer d’un niveau d’information suffisant sur l’épidémie (dont 16% tout à fait bien) : un résultat qui progresse sur la dernière semaine et réplique donc les effets de « yo-yo » constatés les semaines précédentes.

En ce qui concerne les médias privilégiés par les Français pour accéder à l’information, sans changement notable, les médias traditionnels que sont la télévision (en légère baisse à -3 points vs S18) et la presse (stable vs S18) dominent d’assez loin la Radio (+2 points vs S18) et les autres médias, particulièrement chez les CSP+.

 
LA DICHOTOMIE FAITE PAR LES FRANÇAIS ENTRE TRAITEMENT ALARMISTE ET TRAITEMENT OBJECTIF DE L’INFORMATION PAR LES MÉDIAS A TOUJOURS COURS.
 
A l’aune de cette crise sanitaire inédite, les Français sur-consomment l’information et considèrent que les médias en ont un traitement différencié. Ainsi, le traitement plutôt « objectif » de l’information reste l’apanage des médias locaux, la PQR en tête.

A l’inverse, l‘approche plus « alarmiste » de l’actualité reste très largement associée aux TV d’info en continu et aux réseaux sociaux, avec des chiffres toujours élevés sur cette dernière semaine.

PAS DE CRISE DE LA RELATION ENTRE LES LECTEURS ET LA PQR
 
La PQR reste fortement valorisée par les Français. Au-delà de ses dimensions de solidarité, d’utilité au quotidien et d’ancrage local, on constate que près de 5 millions de foyers continuent de se rendre régulièrement chez leur vendeur de presse pour acheter le journal. Plus compliqué les 3 premières semaines du confinement, et notamment la semaine 16, au moment du pic de l’épidémie, l’achat au numéro a très nettement progressé ensuite, au cours des semaines 17, 18 et 19. Par ailleurs, les abonnements tant aux version print que digitales restent à un niveau très élevé, entre 13% et 15% des foyers sur les 3 dernières semaines.

 

Les résultats complets des différentes vagues sont téléchargeables ici : https://www.366.fr/366/17776/

 

..

.
Dans ces premiers jours de déconfinement, les modes d’actions reviennent aux administrations et collectivités locales qui ont la main pour gérer les transports, le commerce, les espaces publics, les écoles et universités ou encore les services publics. La PQR déploie tous ses formats pour informer les habitants des pratiques autorisées, des commerces ouverts, de la reprise scolaire, etc. Petit tour d’horizon des modes d’information locaux appuyés sur la dataviz, la cartographie, le direct, la vidéo, les guides spéciaux, les attestations à découper ou télécharger, etc.
.

Le Télégramme 

.

QUEL DECONFINEMENT DES PLAGES ?

.

Les journalistes du Télégramme se penchent sur cette question et proposent dans un article “5 idées pour faciliter l’accès aux plages” durant la période de déconfinement.

.


.

Sud Ouest 

.

QUEL DECONFINEMENT POUR LES ECOLES ?

.

Sud Ouest fait le point sur la deuxième journée d’ouverture des écoles dans un article rappelant les protocoles stricts mis en place, mais également l’inquiétude du corps enseignant et des familles. Ils rappellent également via 2 infographies, quels régions et classes sont concernées par cette rentrée.

.


.

DNA 

.

QUEL DECONFINEMENT POUR LES TRANSPORTS ?

.

La reprise progressive des transports en commun suscite des inquiétudes et beaucoup de questions. Que peut-on ou doit-on faire désormais et qu’est-ce qui reste interdit ? Les Dernières Nouvelles d’Alsace font le point sur le déconfinement des transports.

.

.


..

La Provence 

.

QUEL DECONFINEMENT DU SHOPPING ?

.

Où acheter un livre ? Des pivoines ? Une pièce pour réparer la machine à laver ? Qui contacter pour faire livrer des chocolats à ses parents ? Pour répondre à ces questions, la Provence propose un “Guide des commerces ouverts à Marseille”.

.


..

La Dépêche du Midi 

.

QUEL DECONFINEMENT DE L’ECONOMIE ?

.

Les lecteurs ont pu interpeller en direct et en vidéo le maire Jean-Luc MOUDENC et des experts sur le site de La Dépêche du Midi.

.


.

Ouest France 

.

COMMENT FAIRE DE LONGS TRAJETS EN DECONFINEMENT ?

.

Ouest France propose à ses lecteurs print et digitaux la nouvelle attestation pour se déplacer à plus de 100 km de son domicile. Cette attestation a été publiée ce lundi 11 mai par le ministère de l’Intérieur. En cas de contrôle, elle devra être présentée avec un justificatif de domicile.

.

 


..

Paris Normandie 
.

QUEL DECONFINEMENT… A LA MAISON ?

.

Paris Normandie rappelle les limites sanitaires à ne pas dépasser lorsque l’on reçoit ses proches à la maison. Que ce soit en famille ou entre amis, pas question de se mettre en danger. Alors, comment se revoir sans risquer la contamination ? Petit guide à destination des hôtes.

.

 


.

Nouvelle République 

.

COMMENT TROUVER DES MASQUES POUR SE DECONFINER ?

.

La ruée vers les masques, dont le port est recommandé voire obligatoire au sortir du confinement a commencé. La NR liste sur des cartes interactives les fabricants qui cousent ou fabriquent des masques ou visières.

.

.


 

Nice Matin 

.

QUEL USAGE DU MASQUE EN DECONFINEMENT ?

.

Le quotidien publie ce matin une infographie utile : comment entretenir son masque en tissu: ce qu’il faut faire et ne surtout pas faire

.

.

.

Après deux mois de confinement l’évolution des audiences mensuelles des sites et applications de PQR montre un phénomène rare de maintien à un niveau exceptionnel des audiences. A fin avril, le niveau des visites cumulées de la PQR est toujours supérieur de 88% au niveau observé au cours du mois d’Avril 2019 avec un volume cumulé sur ce dernier mois de 704 millions de visites.

 
La projection sur le début du mois de mai montre que la semaine 19 (du 4 au 10 mai) reste à un niveau d’audience atypique et très élevé avec +42% de visites et +47% de visiteurs vs la même semaine de 2019. Cette période d’attente du déconfinement reste très génératrice de besoins d’information chez les Français.

 
L’audience des sites et apps de PQR dépasse les 130 millions de visites en semaine 19.
 

Sources : AT Internet & GA 360

Le point sur la diffusion print :


.

Stéphane Delaporte
Directeur Général
06 77 71 78 62
stephane.delaporte@366.fr

Luc Vignon
DGA en charge de la Transformation Digitale
01 80 48 92 78 (transfert vers mobile)
luc.vignon@366.fr

Line Gasparini
DGA Commerce
06 85 82 80 61
line.gasparini@366.fr

Bruno Ricard
DGA Marketing, Etudes et Communication
06 62 04 03 12
bruno.ricard@366.fr

.

Contact Presse :

Gaëlle Di Blasi
Responsable communication
06 12 23 20 45
gaelle.diblasi@366.fr

.

6/03
35 000 articles par jour. De l’info exclusive, originale, proche, fiable et surtout complète. Qui parle aujourd’hui… https://t.co/wNqexuu2R9
10/03
[PROBLEME TECHNIQUE] Suite à l'incendie sur le site d'OVH, nous ne pourrons malheureusement pas vous transmettre… https://t.co/qe27JA3qaf
17/03
[CORRESPONDANCES LOCALES #74] 72% des 18-34 ans privilégient les médias qui présentent une information positive (+… https://t.co/RSgtKKUwlc
24/03
[CORRESPONDANCES LOCALES #75] 25% des Français déclarent avoir l'intention de faire un grand voyage en 2021 🌴 Déc… https://t.co/ZpwSwhgipL
31/03
[CORRESPONDANCES LOCALES #76] Surprise🎉 Avec la création de 366TV, 366 vous propose un nouveau RDV mensuel : une… https://t.co/glZhesjZY0
2/04
"Nous avons créé un poste de rédacteur en chef adjoint en charge de l’engagement" #inno #engagement #territoires… https://t.co/G50EmxiqVk
7/04
[CORRESPONDANCES LOCALES #77] 70% des Français interrogés se sont déclarés favorables au reconfinement national 🏠… https://t.co/KghB7LG2pu
12/04
Jean-Nicolas Baylet@JNBaylet
La Famille Dépêche s’agrandie! 😜 "Via Occitanie" : le tribunal de commerce de Nîmes valide l'offre de reprise de "L… https://t.co/LBz2V3S8Eo
14/04
[LE SAVIEZ-VOUS ?] 19,7M de Français lisent la PQR chaque jour (print, web, mobile ou tablette) soit 37,3% de la p… https://t.co/VZXK4GQrtE
14/04
OFFREMEDIA (Adwanted Group)@Offremedia
#Presse Audience marques de presse @ACPMFrance : le local plébiscité avec PQR66 @366communities, la PHR,… https://t.co/Esp0NiPZbh
21/04
[CORRESPONDANCES LOCALES #79] 62% des Français considèrent le Drive et le Click&Collect comme les modes d’achats d… https://t.co/dsaFTv1hk6